Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Mac M1 : Apple s’apprête-t-il à bloquer l’installation d’applis iOS en dehors du Mac App Store ?

Conçus sur une architecture ARM similaire à celle des iPhone et iPad, les Mac avec un processeur Apple Silicon peuvent faire tourner nativement les applications destinées à iOS.
Cette nouvelle en a réjoui plus d’un lors de son annonce, même si la réalité s’est avérée plus décevante. En effet, la plupart des grands développeurs ont demandé à Apple de ne pas permettre l’accès à leur application iOS ou iPadOS depuis le Mac App Store, ce qui a réduit à néant le rêve de certain d’utiliser une appli Netflix, Disney+, Instagram ou Google Maps sur Mac. 

Toutefois, en exportant les fichiers IPA d’un iPhone ou d’un iPad (l’équivalent d’un APK sur Android, le fichier qui sert à installer une application iOS), des petits malins ont trouvé un moyen de contourner le système d’Apple.
Ainsi, toutes les applications iOS peuvent être installées sur macOS, ce qui n’a pas plu à tous les développeurs. Netflix, notamment, a ajouté une ligne de code à son application pour la faire planter sur Mac. Ce qui n’est qu’un début, dans les prochaines semaines, Apple pourrait rendre le sideloading impossible. À vrai dire, l’entreprise a même commencé des tests ce week-end. 

Un blocage avec macOS 11.2 ? 

Lorsque l’on installe un fichier IPA sur Mac, l’ordinateur effectue une vérification auprès des serveurs d’Apple (il vérifie notamment si l’Apple ID lié au fichier IPA possède bien une licence du logiciel, histoire d’éviter son piratage). Jusqu’à ce week-end, cette étape ne posait jamais problème. Apple authentifiait systématiquement l’application qui s’installait donc sans difficulté. 

Ce week-end, il était impossible d’installer une appli iOS sur un Mac de cette façon. Sur macOS 11.1, la version stable actuellement distribuée, il était indiqué qu’une erreur était survenue.
Sur macOS 11.2, actuellement en bêta, un message expliquait de manière explicite que l’installation était bloquée puisque le développeur de l’application ne souhaite pas que son logiciel fonctionne sur Mac.
Mais, entre temps, Apple est revenu en arrière. Contrairement à ce que disent de nombreux articles en ligne, il est de nouveau possible d’installer un fichier IPA sur un Mac équipé d’un processeur M1. 

On imagine que, d’ici la sortie de macOS 11.2, Apple officialisera ce changement de politique. Il est fort probable que cette interdiction brève soit pérennisée. Bref, si vous avez un Mac équipé d’une puce Apple Silicon, dépéchez-vous de télécharger vos applis iOS préférées. 

À lire aussi : Apple Silicon : comment installer vos applications iOS et iPad sur votre Mac M1 ? 

Les applis déjà installées fonctionnent encore

----------------------------------------------------------------------------

Enfin, dans le cas où vous auriez déjà installé une application interdite comme InstagramXbox ou Disney+, sachez que toutes devraient continuer à fonctionner dans le futur. Apple peut bloquer leur installation, mais pas leur utilisation. 
Espérons surtout que cette « interdiction » est surtout liée à l’arrivée prochaine d’applications pensées pour macOS. C’est désormais aux développeurs de porter leurs applications sur macOS, histoire de rendre l’écosystème plus complet et l’expérience plus homogène quel que soit l’appareil utilisé.