Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Apple pourrait vous laisser changer les applications par défaut sur votre iPhone

Cela pourrait constituer un virage important dans la stratégie logicielle d’Apple. Selon les informations du média économique américain Bloomberg, la marque à la pomme considérerait sérieusement l’éventualité de laisser les propriétaires d’iPhone et d’iPad remplacer certaines applications natives par des alternatives de leur choix. Des discussions seraient aussi menées pour ouvrir le HomePod à des services concurrents d’Apple Music

Ces initiatives pourraient permettre au géant californien de faire bonne figure face aux autorités européennes et américaines qui s’intéressent de près à ses pratiques commerciales.

À l’heure actuelle, une quarantaine d’applications sont préinstallées par défaut sur l’iPhone et l’iPad (Safari, Mail, Plans, Apple Music, Photos, etc.). Les clients d’Apple peuvent télécharger des outils concurrents mais les applications natives restent favorisées à l’usage ce qui leur confère un avantage prépondérant sur leurs rivales. 

Lorsqu’un utilisateur clique sur un lien hypertexte dans un message ou sur Twitter, celui-ci s’ouvre automatiquement dans Safari. Idem pour une adresse email qui redirige automatiquement vers l’application Mail ou une requête musicale sur Siri qui renvoie vers Apple Music. Seule Google Maps a réussi à se frayer un chemin aux côtés d’Apple Plans lorsqu’il s’agit d’ouvrir une adresse depuis une recherche Google.

Spotify et Deezer sur le HomePod ?

À lire aussi



Connecté

Menacée par des enquêtes pour entrave à la concurrence en Europe et aux États-Unis, Apple songerait à laisser plus de latitude à ses utilisateurs sous iOS 14 dans le choix du navigateur et de l’application utilisée pour consulter et envoyer des mails. Avec la prochaine version du système d’exploitation de l’iPhone, il pourrait ainsi être possible de choisir quel navigateur (Firefox, Qwant, DuckDuckGo, etc.) et quelle boîte mail (Gmail, Outlook, Blue Mail, etc.) disposent d’un accès prioritaire sur l’iPhone comme peuvent déjà le faire les utilisateurs de Mac.

Cette politique d’ouverture pourrait aussi profiter au HomePod, l’enceinte connectée musicale d’Apple qui pourrait s’ouvrir à d’autres services de streaming. Spotify, Deezer, Soundcloud, Pandora et consorts pourraient être directement pris en charge par l’iPhone et Siri pour lancer des musiques sans avoir à utiliser la technologie AirPlay. 

Apple lèverait ainsi l’un des principaux obstacles de son produit, souvent critiqué pour son manque de flexibilité, tout en donnant des gages aux autorités alors qu’il fait l’objet d’une plainte de Spotify pour abus de position dominante devant la Commission européenne, le leader suédois du streaming musical affirmant qu’Apple priorise injustement son propre service musical.

Ces changements pourraient être annoncés lors de la prochaine conférence des développeurs d’Apple, la WWDC 2020, qui se tiendra début juin à son siège californien de Cupertino. Ils seraient ensuite déployés dans la prochaine version d’iOS qui devrait voir le jour en septembre prochain.

----------------------------------------------------------------------------


Lire la suite