Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Les errements logiciels d’Apple (3/4) : Taligent, le système d’exploitation rêvé

Avant de trouver la martingale Mac OS X au détour des années 2000, Apple a essuyé des échecs retentissants dans sa quête d’un système d’exploitation moderne. Retour sur cette période mouvementée en quatre épisodes.

Connaissez-vous Taligent ? Il s’agissait d’une filiale commune à Apple et IBM, annoncée dès l’été 1991 et officialisée en octobre de la même année. Oui, la même Apple qui ciblait le même IBM dans sa stratégie de communication durant la décennie précédente, s’attaquant à son archaïsme et à son immobilisme. Tous deux devenaient alliés pour créer le système d’exploitation du futur, dans un monde informatique en pleine ébullition.

Aux environs de 1990, une coopération entre IBM et Apple ne coulait vraiment pas de source.
----------------------------------------------------------------------------

Replongeons-nous un instant dans l’ambiance de l’époque. Aux alentours de 1990, le marché de l’informatique est en pleine expansion. Les débuts de l’IBM-PC et du Macintosh sont déjà loin : Windows tourne en version 3.0 sur la plupart des PC, Amiga est en pleine forme (Atari un peu moins) et le système UNIX commence à faire des petits (NeXTStep depuis 1987, Linux depuis 1991, BSD, SunOS ou encore HP-UX pour n’en citer que quelques-uns). Bref, Apple et son Macintosh d’un côté, et IBM et son OS/2 de l’autre, comprennent bien qu’il faut rapidement envisager la relève au risque sinon d’y laisser des plumes.