Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Pourquoi les libraires doivent absolument apprendre à vendre des livres numériques

Les lecteurs de livres numériques représentent déjà 15% de la population française. Les libraires indépendantes doivent attraper le train de la modernité, et oublier l’attachent nostalgique au livre papier comme seul vecteur valable de littérature.

Le salon du livre vient de fermer ses portes. Rien de sensationnel à Paris, mais une tendance se confirme : le marché du livre numérique se consolide. De quoi faire peur aux libraires indépendants qui luttent pour leur survie. Leur fin est-elle proche ? Le baromètre « Usage du livre numérique », publié par la SOFIA (Société Française des Intérêts des Auteurs de l’écrit), le SNE (Syndicat national de l’édition) et la SGDL (Société des Gens de Lettres) à l’occasion des 12e assises du livre numérique, conclue en effet que même si « les lecteurs de livres numériques restent fortement attachés au livre imprimé », on peut constater « une évolution importante du taux d’équipement des lecteurs de livres numériques ». On y apprend au passage que les lecteurs de livres numériques représentent déjà 15% de la population française.

Pour aller plus loin, voir l’ouvrage de Bertand Allamel sur Atlantico Editions : Culturellement incorrect : De l’illégitimité de l’intervention publique en matière culturelle

Les librairies indépendantes, qui résistent avec l’énergie du désespoir à la suprématie d’Amazon, risquent fort d’être achevées par le coup de grâce que représente le développement du livre numérique, et de subir ainsi le même destin que les disquaires aujourd’hui disparus.

Cette disparition est malheureusement quasi certaine si les libraires continuent à s’accrocher au livre imprimé et à le reconnaître comme seul vecteur valable de littérature, au mépris de cette nouvelle technologie numérique.

C’est un schéma « socio-technique » devenu classique : quand la technologie prend le pas sur la finalité, la déroute est assurée. Cette formule est d’ailleurs valable des les deux sens (…)lire la suite sur Atlantico

Amazon est-il en train de tuer les livres ?
Les blogs littéraires et les livres numériques vont-ils sauver la littérature française ?
Amazon, Apple, Netflix… : qui va gagner la guerre de la TV numérique ?

----------------------------------------------------------------------------