Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Les lunettes Apple se confirment pour 2020

On évoquait un casque, mais Apple devrait finalement lancer des lunettes connectées en 2020. À terme, la firme envisagerait même qu’elles remplacent l’iPhone au quotidien.

Apple s’apprêterait bien à lancer ses propres lunettes de réalité augmentée en 2020, selon de nouvelles informations publiées par Bloomberg. Ces informations viennent confirmer celles de Ming-Chi Kuo, un analyste réputé, qui les avait annoncées pour le deuxième trimestre 2020.

Ces lunettes, baptisées « Apple AR Glasses » en attendant un nom officiel, rappellent les Google Glass et intégreront un affichage holographique. Elles pourront être synchronisées avec un iPhone pour afficher par-dessus le monde réel les messages, e-mails, les cartes de l’appli Maps ou encore les jeux vidéo.

Publicité

Les lunettes pourraient remplacer un jour l’iPhone

Apple réfléchit à créer un App Store spécifique à ses nouvelles lunettes, à l’instar de ceux qui existent déjà pour iPhone, Mac, Apple Watch ou encore Apple TV. La firme recruterait actuellement des graphistes et développeurs de jeux afin d’en faire une référence dans une nouvelle catégorie de produits, et peut-être un jour le successeur de l’iPhone. Ces lunettes risquent toutefois de devoir faire face à une certaine concurrence, avec des produits similaires en cours de développement chez Facebook et Amazon.

Le site a également publié de nouvelles informations sur le prochain iPhone, qui sera compatible 5G. Il embarquera également un processeur plus puissant, et un appareil photo 3D à l’arrière. Ce dernier confirme l’intérêt d’Apple pour la réalité augmentée, puisqu’il permettra notamment de mieux placer les objets virtuels par-dessus le monde réel dans les applications de réalité augmentée.

Apple : un casque de réalité virtuelle lié à l’iPhone en 2020 ?

Apple a déposé un brevet pour un casque qui combinerait réalité augmentée et l’interface tactile de l’iPhone.

Publié le 04/03/2019 par Fabrice Auclert

Alors que Microsoft a créé l’événement au Mobile World Congress 2019 avec son Hololens 2, Apple a déposé jeudi un brevet portant sur l’utilisation combinée d’un casque de réalité virtuelle et d’un iPhone. Contrairement au Samsung Gear VR qui place le smartphone à l’intérieur même du casque, le projet d’Apple serait d’utiliser l’iPhone comme d’une commande en profitant de l’interface tactile.

Sur les croquis, l’utilisateur tient son smartphone dans la main ;  ce serait le moyen choisi pour interagir avec l’environnement virtuel projeté à l’intérieur du casque. Le but ne serait pas de présenter dans l’écran des images en provenance de l’iPhone, comme le laissait supposer un brevet déposé en 2015 où l’iPhone venait se loger dans le casque. 

Où classer ce projet ?

Ce nouveau brevet découvert par Patently Apple vient confirmer les informations de Cnet.com qui laisse entendre qu’un tel produit serait prévu pour 2020. Comme souvent, Apple attendrait que la concurrence essuie les plâtres avant de débarquer avec un modèle plus grand public et intuitif. Actuellement, les casques de réalité virtuelle se comptent sur les doigts des deux mains.

Publicité

Il y a les casques « vides » — comme le Samsung Gear VR ou le Google Daydream qui ne coûtent que quelques dizaines d’euros pour accueillir des smartphones bien précis –, il y a aussi les casques d’immersion totale comme le HTC Vive ou l’Oculus Rift qui peuvent dépasser les 1.000 euros, ou encore les simples lunettes connectées.

----------------------------------------------------------------------------

Enfin, il y a le Magic Leap qui, comme le projet d’Apple, combine grosses lunettes de réalité virtuelle avec un contrôleur sans fil. C’est sans doute dans cette catégorie que se place le projet d’Apple, mais cela en ferait un produit très cher : plusieurs milliers d’euros. Comme pour la concurrence, la question du contenu sera très importante, et il s’agira de convaincre les développeurs avant les clients. Mais Apple a l’habitude de faire le plein d’applications avant de lancer un produit. On peut supposer que ce casque débarquera avec une foule d’utilisations possibles.