Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

La nouvelle Renault Zoe gagne en caractère et en autonomie

Renault a présenté officiellement la deuxième génération de sa Zoe électrique dont le style s’affirme, avec notamment un intérieur plus raffiné. Au passage, elle gagne 90 km d’autonomie supplémentaire par rapport au modèle actuel.

Ça y est, Renault a dévoilé sa nouvelle Zoe. La citadine électrique la plus vendue en Europe (35.600 immatriculations en 2018, source Renault) s’offre une bonne cure de jouvence avec une esthétique plus affirmée, qui vient davantage coller aux autres modèles de la marque, et un gain d’autonomie significatif. Le masque avant gagne en caractère, avec des feux Led « C-Shape », un capot plus galbé, des prises d’air agrandies dans lesquelles prennent place des feux antibrouillard cerclés de chrome.

La nouvelle Zoe sera proposée en neuf couleurs, avec des jantes 15, 16 et 17 pouces. Son encombrement général reste sensiblement le même que la Zoe actuelle, mais son coffre s’agrandit (486 litres) et reçoit un double fond. Côté motorisations, on pourra choisir entre deux moteurs « 100 % Renault » : le R110 de 80 kW (225 Nm de couple) et le R135 de 100 kW (135 cv et 245 Nm de couple). Avec le R135, Renault annonce 0 à 50 km/h en 3,6 secondes et 80 à 120 km/h en 7,1 s. La vitesse de pointe atteint les 140 km/h.

Publicité

Tissu recyclé et nombreuses aides à la conduite

La batterie 52 kWh occupe le même espace que celle de la Zoe précédente mais dispose d’une densité plus élevée. Résultat, Renault annonce 390 km d’autonomie (cycle WLTP) contre 300 km le modèle actuel. Autre nouveauté importante, l’adoption de la charge rapide en courant continu 50 kW. La nouvelle Zoe comble également les lacunes de sa devancière au niveau des équipements d’assistance à la conduite : allumage automatique des feux, avertisseur d’angle mort, aide au maintien dans la voie, alerte de franchissement de ligne, freinage automatique d’urgence, reconnaissance des panneaux de signalisation, radar 360°, frein de parking automatique.

L’intérieur de la nouvelle Zoe a été lui aussi sensiblement restylé. Il est plus cossu, avec un écran 10 pouces en guise de compteur avec affichage du guidage GPS, disposition et couleurs personnalisables. Le système d’infodivertissement se passe toujours sur un écran tactile en position verticale au milieu de la planche de bord, mais sa diagonale augmente (9,3 pouces). Il est compatible Android Auto et Apple Car Play et peut afficher en temps réel les stations de charge disponibles. Les matériaux utilisés dans l’habitacle renvoient une perception plus qualitative et peaufinée. Pour la première fois, Renault a utilisé des tissus fabriqués à partir de matériaux recyclés pour certains éléments des sièges et d’habillage. On trouve aussi un compartiment pour smartphone qui intègre la recharge par induction.

Le prix de la nouvelle Zoe n’a pas encore été communiqué. Plusieurs versions seront proposées : Business, Intens, Life, Zen et Edition One toutes options. Les livraisons débuteront à l’automne annonce Renault. La Peugeot e-208 a désormais une sérieuse rivale…

 La nouvelle Zoe sera déclinée en cinq finitions. © Renault

Renault Zoe 2 : un nouveau look et 400 km d’autonomie

Article de Marc Zaffagni, le 12/02/2019

La voiture électrique numéro 1 des ventes en France, la Renault Zoe, va avoir droit à une cure de jouvence qui se traduit par une évolution esthétique légère et un gain d’autonomie afin de mieux se préparer à l’arrivée de la concurrence.

Selon les derniers chiffres fournis par Renault, 39.458 Zoe ont été vendues en 2018. En France, la citadine cinq portes est la voiture électrique la plus vendue (plus de 17.000 immatriculations en 2018, source Avere). Mais cette suprématie s’apprête à être contestée par l’arrivée fin 2019-début 2020 de modèles concurrents prometteurs, notamment la Peugeot 208 électrique et la Volkswagen ID. Renault prépare donc la relève avec une Zoe 2 dont la commercialisation interviendra à la rentrée prochaine.

Le quotidien spécialisé L’Argus a obtenu des détails ainsi que des images montrant une Zoe 2 camouflée. On apprend que l’esthétique extérieure conservera le style actuel, avec des évolutions principalement sur la face avant ainsi que les feux et le bouclier arrière. « La Zoe perd ainsi son côté « joujou » et gagne en personnalité », écrit L’Argus.

Des pièces communes avec la Clio 5

L’aménagement intérieur héritera d’une partie de l’instrumentation de la Clio 5 (volant, commodes, commandes, console centrale, afficheur…) ainsi que d’une option de conduite autonome de niveau 2 avec régulateur de vitesse adaptatif et aide au maintien dans la voie. La Zoe 2 sera équipée d’un moteur électrique proposé en version 109 et 103 chevaux et la recharge rapide pourra se faire sur des bornes jusqu’à 100 kW.

----------------------------------------------------------------------------

Renault compte tirer son épingle du jeu en promettant une autonomie de 400 km. Selon le constructeur, la Zoe actuelle affiche une autonomie de 300 km en « conditions réelles ». Toujours selon L’Argus, Renault devrait baisser le prix de base de la Zoe 2 « aux alentours de 30.000 euros » pour se montrer plus attractif face à la concurrence qui sera désormais bien plus forte que depuis la sortie de la Zoe en 2013.