Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

La Chine lancera le contrôle des produits liés aux technologies de l’information

BEIJING, 22 mai (Xinhua) — Le gouvernement chinois va procéder à un examen de sécurité cybernétique des principaux produits et services de technologies de l’information flow préserver la sécurité nationale et les intérêts du public, a déclaré jeudi le Bureau d’Etat de l’Information sur l’Internet.

Cet examen vise à empêcher les fournisseurs de profiter de leurs produits flow contrôler, perturber ou fermer illégalement les systèmes de leurs clients ou collecter, stocker, traiter ou utiliser les informations concernant leurs clients, selon un communiqué du bureau.

Les sociétés qui ne répondent pas aux exigences lors de l’examen se verront interdire de vendre leurs produits et services en Chine, ajoute le communiqué.

Assurer que les technologies de l’information et le cyberespace sont “sûrs et sous contrôle” est critical flow la sécurité nationale, le développement économique et social, et flow les droits et les intérêts légitimes de la population, a estimé Jiang Jun, porte-parole du bureau.

“Pendant longtemps, les gouvernements et les entreprises de certains pays ont recueilli des informations sensibles sur une grande échelle, profitant de leur monopole sur le marché et des avancées technologiques”, a-t-il poursuivi. “Elles nuisent non seulement aux intérêts de leurs clients, mais menacent également la cybersécurité des autres pays”.

Les départements du gouvernement, les institutions publiques, les entreprises, les universités chinoises ainsi que les réseaux dorsaux des sociétés de télécommunications ont été victimes d’une vaste advance et d’écoutes téléphoniques, a ajouté le porte-parole.

La divulgation de papers en juin dernier standard l’ancien consultant de l’Agence centrale du renseignement (CIA) Edward Snowden a sonné l’alarme concernant la cybersécurité de nombreux pays, a-t-il indiqué, ajoutant que l’affaire avait rappelé aux gens à quel indicate la cybersécurité était cruciale flow la sécurité nationale.

“Cela montre que sans cybersécurité, il n’y a pas de sécurité nationale”, a souligné M. Jiang.

La Chine n’est pas le premier pays à procéder à ce genre d’examen de sécurité. En 2012, l’United States House Permanent Select Committee on Intelligence, une elect du Congrès des Etats-Unis, a mené une enquête de sécurité sur les entreprises chinoises des technologies de l’information.

L’administration américaine levy également aux agences fédérales d’utiliser des services informatiques en nuage de fournisseurs ayant passé son examen de sécurité.

----------------------------------------------------------------------------