Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

La 6G : Samsung vise et touche le spectre du THz

Samsung vient d’expérimenter avec succès le spectre du térahertz pour le futur réseau 6G. Le coréen est parvenu à un record de débit avec 6,2 Gbit/s sur son prototype de réseau.


[EN VIDÉO] Quels sont les impacts liés au déploiement de la 5G ?
  L’arrivée de la 5G suscite de nombreuses craintes et interrogations. Quels sont vraiment les impacts de son déploiement sur l’environnement, notre santé ou la protection de nos données ? 

Alors que la 5G se déploie sur le territoire dans la bande des 3,5 GHz, les travaux sur la 6G ont déjà débuté et les expérimentations se multiplient. Certains sont même en avance sur cette future génération qui pourrait multiplier par 100 les débits par rapport à la 5G. C’est notamment le cas de la Chine qui a déjà déployé son premier satellite expérimental dédié à la 6G.

De son côté, Samsung a son propre calendrier et mise sur 2028 pour les premiers pas de la 6G. En attendant, le Coréen du Sud ne chôme pas. Il vient justement de dévoiler lors de la Conférence internationale IEEE sur les communications (ICC 2021) ses derniers travaux menés avec l’Université de Californie, à Santa Barbara, aux États-Unis. Pour les scientifiques, l’enjeu de la 6G est de dépasser les 100 gigahertz. Cela signifie qu’un mobile se trouve déjà dans le spectre du térahertz.

Le térahertz comme terrain de jeu

Et c’est ce que les chercheurs ont voulu démontrer en mettant en place un prototype doté d’un émetteur et d’un récepteur à 16 canaux culminant à 140 GHz. Lors des tests, le système est parvenu à atteindre 6,2 Gbit/s sur une distance de 15 mètres. Il s’agit pour le moment du record de débit, les précédents détenteurs étant Nokia et Turk Telecom avec une vitesse de 4,5 Gbit/s.

----------------------------------------------------------------------------

Pour les chercheurs, l’unité de débit de la 6G sera certainement le térabit par seconde, avec une latence diminuée à un dixième de celle de la 5G. Avec de tels débits, le géant de la high-tech évoque une expérience multimédia ultime avec la réalité augmentée, des hologrammes mobiles en haute-fidélité. Bien entendu, le bénéfice de ces avancées profitera en premier lieu aux futurs smartphones 6G du constructeur.