Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Au nom du droit à l’oubli, des articles de presse disparaissent de Google

Plusieurs médias britanniques et français se sont vu notifier la suppression de certains de leurs articles des versions européennes du moteur de recherche. Les internautes européens peuvent depuis un mois demander le retrait de Google de certains contenus les concernant.

Les médias britanniques grondent. The Guardian et la BBC ont découvert avec stupeur que plusieurs articles publiés sur leurs sites Internet ont disparu de Google. Ils ont été avertis par courriel que ces articles ne figureraient plus dans les pages de résultats des différentes déclinaisons européennes de son moteur de recherche. Une conséquence inattendue de la récente décision de la Cour de justice de l’Union européenne, qui a consacré le «droit à l’oubli» sur Internet et que Google doit désormais respecter.

Depuis un mois, n’importe quel internaute peut demander à Google de ne plus faire apparaître un contenu qu’il juge problématique lorsqu’on tape son nom dans le moteur de recherche. Sa requête doit être argumentée et expliquer en quoi les résultats affichés sont «obsolètes, non pertinents ou inappropriés». En un mois, Google a reçu plus de 70.000 demandes de retrait au niveau européen dont 14.000 en France, qu’il traite au cas par cas. Un travail délicat: «Nous devons trouver un juste équilibre entre les droits d’un individu à contrôler ses données personnelles et le droit du public à accéder à ces informations et à les diffuser»,explique la société, qui estime «ne pas être la mieux placée pour statuer». Les premiers retraits ont commencé le 27 juin.

«Boîte de Pandore»

Google n’a jamais caché sa perplexité face à l’arrêt de la Cour, dont «l’impact [le] préoccupe». S’il est compréhensible que certains internautes souhaitent faire oublier leurs erreurs de jeunesse, d’autres individus pourraient être tentés d’utiliser la législation pour (…) Lire la suite sur Figaro.fr

----------------------------------------------------------------------------


Google sommé de respecter le droit à l’oubli 


Google: comment faire respecter son droit à l’oubli? 

Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro