Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Top des solutions énergétiques de demain

Un drone plongeur, une appli pour mesurer la consommation électrique, un véhicule autonome, un fauteuil roulant à recharge sans fil… ces innovations, qui défrichent des pistes nouvelles se montreront du 9 au 11 octobre à Paris, à la Grande halle de La Villette, à l’occasion des Electric Days. En voici une sélection en avant-première.

Depuis quelques années, l’avenir semble électrique. Qu’il s’agisse de transport, de chauffage ou même de vaisseaux spatiaux, l’électricité semble un bon moyen pour alléger les structures, diminuer la consommation d’énergie et réduire la pollution. Au-delà, les systèmes électriques permettent d’imaginer de nouvelles applications, souvent à base de capteurs multiples, de smartphones et d’intelligence artificielle. Derrière tout cela se profile de grands enjeux pour les années à venir, comme l’autoconsommation, le stockage de l’électricité, la mobilité électrique ou les réseaux intelligents.

Ce mouvement valait bien un salon : c’est Electric Days, organisé par EDF, qui en est à sa deuxième édition. L’an dernier, Futura vous avait fait rencontrer des innovations originales, comme la SmartFlower, la fleur photovoltaïque, ou encore Sowee, une station de contrôle pour la maison, capable de surveiller les températures, l’humidité, la qualité de l’air. Elle sera d’ailleurs là cette année, avec un « Sowee Data Challenge », un concours d’idées pour des applications originales.

Voici quelques innovations emblématiques que nous avons repérées.

iBubble, le drone-poisson

Réalisé par la start-up Notilo Plus, iBubble est un petit sous-marin autonome aux multiples usages. Muni d’une caméra, il peut examiner une coque de bateau, observer la faune et la flore d’un milieu aquatique ou se glisser dans des plans d’eau ou des bassins pour inspecter des installations immergées. Par rapport à d’autres engins, il se fait remarquer par son absence de câble, permise par son autonomie.

Handuction, le fauteuil électrique à induction

Il fallait y penser : simplifier et sécuriser la recharge de la batterie d’un fauteuil motorisé par un système à induction. Le principe est depuis longtemps utilisé sur des petits appareils mais il est étudié aujourd’hui pour les véhicules électriques sur des bornes intégrées au sol, voire sur une route, pour charger en roulant, comme Renault l’a expérimenté. Sur un fauteuil roulant, le principe évite toute manipulation de câbles et de connecteurs. Oui, il fallait y penser.

Navya Arma, une navette autonome à Nantes

On parle beaucoup de la voiture autonome qui, un jour, transportera des passagers sur le réseau routier. Mais une version fiable a fait ses preuves sur des zones piétonnières : la navette électrique Arma, de Navya. En service opérationnel à Lyon, elle donne satisfaction depuis deux ans, restant pourtant encore peu connue. Ce véhicule a été choisi cette année par la ville de Nantes pour une ligne de transport sur un parcours sécurisé.

SnapWatt, l’appli pour connaître les consommations des appareils électriques

----------------------------------------------------------------------------

Ludique, cette appli exploite l’appareil photo pour saisir l’image d’un appareil électrique comme d’autres le font pour identifier une plante. But du jeu : connaître sa consommation électrique. Expédiée sur un serveur de EDF, la photo sera analysée et l’engin reconnu : machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle, four à micro-ondes, etc. SnapWatt annoncera alors la puissance consommée, en watts. De quoi mettre fin à des discussions sur cette question et aussi prendre conscience de ce que coûtent les appareils qui nous entourent.