Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Un basketteur androïde aperçu aux JO de Tokyo

Aux Jeux olympiques de Tokyo, un robot anime les mi-temps des matchs de basket-ball avec des paniers inscrits de n’importe quel endroit du terrain. Créé par des ingénieurs de Toyota, il a fait son entrée dans le Guinness Book.


[EN VIDÉO] Interview : pourquoi construire des robots humanoïdes ?
  L’androïde est sans doute le type de robot le plus complexe sur le plan mécanique. Futura-Sciences a interrogé Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l’IIM (Institut de l’internet et du multimédia) afin de comprendre pourquoi il incarne le pinacle de la robotique. 

Il est de coutume que des animations s’invitent à la mi-temps des rencontres de basket, et aux Jeux olympiques, la rencontre de dimanche entre les États-Unis et la France a été marquée par l’apparition d’un robot ! Même si les rencontres se jouent à huis clos, des caméras étaient là pour filmer les exploits de cet androïde appelé CUE.

D’abord, l’automate est venu se placer sur la ligne des lancers francs à 4,50 mètres du cercle, et il a enchaîné les paniers. Puis, il s’est déplacé derrière la ligne des 3-points (6,75 m), et une fois de plus, il a fait « filoche » comme on dit dans le jargon du basket. Enfin, il a reculé jusqu’à la ligne du milieu de terrain. On est donc à 14 mètres de la cible, et là encore, le robot fait mouche sans toucher le cercle. Le tout avec une mécanique de basketteur.

CUE 5 peut marquer de n’importe quelle distance, même du milieu de terrain. © PopNSport

Dans le Livre des records avec 2.020 tirs réussis d’affilée !

Il s’agit de la cinquième version de CUE, conçu en 2018 par 17 employés de Toyota sur leur temps libre, à l’aide de… tutos sur Internet. Il mesure 2,10 mètres pour 90 kilos, et son numéro, le 95, signifie CUE5 en japonais. Par rapport à ses petits frères, il est plus grand et plus lourd, et peut surtout shooter de n’importe quel endroit du terrain, en adaptant sa force. Il peut aussi recevoir la balle sur sa main gauche, et il profite de son Intelligence artificielle pour gagner en autonomie.

----------------------------------------------------------------------------

Il est si adroit qu’il a fait son entrée dans le prestigieux Livre des records, le Guinness Book, en inscrivant 2.020 lancers francs d’affilée, ce qu’aucun humain n’est capable de faire. Au Japon, il effectue des apparitions régulières dans des rencontres officielles, et on l’a même vu participer à un concours de tirs avec des joueurs professionnels. Et il a évidemment gagné !