Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Test Apple Watch Series 7 : notre avis complet – Montres/Bracelet Connectés

Sommaire



L’Apple Watch Series 7 est arrivée et, pour une fois, elle n’ajoute pas de capteurs de santé en tous genres ou de nouvelles fonctions incroyables. Elle se « contente » de se repenser en plus grande. Un changement visuel pas si anodin que cela qui entraîne des améliorations fonctionnelles bien plus grandes qu’on ne le croit.

L’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Mi-septembre, et comme chaque année à cette période, Apple a profité de la rentrée pour dévoiler une nouvelle montre connectée aux côtés des iPhone 13 et cette fois de l’iPad mini 6. L’Apple Watch Series 7 n’apporte pas un vent de révolution à un produit déjà bien en pointe. La principale nouveauté est pour une fois extrêmement visible et pas forcément impressionnante : un tout petit millimètre de plus qui fait pourtant une grande différence dans l’utilisation.

Apple Watch Series 7Fiche technique

Ce test a été réalisé à partir d’un produit prêté par Apple.

Apple Watch Series 7Design

La même en presque pareil. Au premier coup d’œil, ce n’est pas forcément évident de voir la différence entre l’Apple Watch Series 7 et le modèle Series 6. Les dimensions sont quasiment les mêmes : 41 x 35 x 10,7 mm pour la nouvelle venue contre 40 x 34 x 10,7 mm pour la précédente. Et c’est ce tout petit millimètre en hauteur et en largeur qui fait toute la différence.

L’Apple Watch Series 7 vue de face // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Car la Watch Series 7 embarque désormais un boîtier estampillé 41 mm sur notre modèle de test contre 40 mm précédemment (45 mm contre 44 mm pour le plus grand boîtier). Écran éteint, il faut avoir l’œil avisé pour voir la différence. Au poignet, la sensation est rigoureusement la même par rapport à notre montre connectée précédente. De plus, les bracelets pour montres 38 ou 40 mm des versions antérieures restent compatibles.

Apple Watch Series 6 et Apple Watch Series 7 // Source : Numerama

La montre garde donc son design à l’allure carré avec les côtés légèrement bombés et ses angles arrondis qui réfléchissent la lumière pour mieux jouer la fusion écran-châssis. Sur la droite, on trouve la couronne digitale avec retour haptique et son cercle rouge. Elle permet d’accéder au menu et d’y circuler. Si vous laissez votre doigt appuyé sur la couronne, vous pourrez interagir avec Siri (ou bien déclencher l’assistant vocal en portant la montre à votre bouche).

L’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

En dessous, le bouton d’alimentation de la montre, mais aussi d’accès aux applications préférées. En gardant votre doigt appuyé dessus, vous pourrez afficher votre fiche santé, mais aussi déclencher les appels d’urgence. Entre le bouton et la couronne, on trouve le micro qui vous permettra de parler à Siri comme à vos interlocuteurs en appel ou avec la fonction Talkie-Walkie (pour s’appeler entre Apple Watch via le réseau mobile ou wifi).

Sur la gauche, le haut-parleur a été redessiné. À la place des deux espaces, on ne trouve plus qu’une seule ouverture.

L’Apple Watch Series 7 portée au poignet // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Si l’écran n’était pas plus grand allumé, on s’y tromperait avec le modèle précédent. Pourtant, il y a une différence : il est 50 % plus épais et taillé différemment, avec une extrémité de l’écran qui tombe droit dans le châssis pour renforcer le tout (le possible fameux « nouveau design bords droits » de la montre…). Cela rend l’Apple Watch Series 7 plus résistante aux chocs plus violents en cas de chute à vélo ou autre.

Cette prise d’épaisseur de l’écran ne s’accompagne pas d’une prise de poids importante, à peine un à deux grammes pour le plus petit modèle, jusqu’à trois grammes pour les modèles les plus grands et plus lourds (Titane, acier inoxydable). Mais l’affichage qui va remplir l’écran le vaut bien.

Les capteurs de l’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Au dos, on trouve toujours tous les capteurs de santé habituels pour le suivi de la fréquence cardiaque et le taux d’oxygène dans le sang. Au total, quatre ensembles de LED vertes, rouges et infrarouges, et quatre photodiodes ornent le dos en cristal.

Etanchéité

La Series 7 évolue aussi au niveau de l’étanchéité. Elle peut toujours être immergée jusqu’à 50 m (certification WR50), pour vous suivre en piscine, sous la douche, tomber dans l’eau. Mais elle n’apprécie pas beaucoup la plongée sous-marine, le ski nautique ou encore les activités en courants rapides. Autant d’activités qu’Apple déconseille.

En revanche, et cela va sans doute de pair avec le changement de dalle, la montre connectée 2021 d’Apple peut s’enorgueillir d’une première résistance certifiée à la poussière avec un indice de protection officiel IP6X.

Des coloris pour tous les goûts

En aluminium 100 % recyclé, la Watch propose un bleu plus clair que celui de l’an dernier, le rouge (PRODUCT)RED, un noir désormais baptisé minuit et un coloris plus clair nommé lumière stellaire. Et cette année, vous pouvez aussi opter pour un boîtier vert. En acier inoxydable, le choix est plus restreint (argent, or, graphite) tandis que la Watch Edition se présente en boîtier titane ou titane noir sidéral. En allant sur le site d’Apple, vous pouvez aussi faire le choix d’un bracelet en silicone (Sport), en cuir, en métal ou en nylon. Avec évidemment des variations de prix plus ou moins importantes sur la facture…

L’écran de l’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Comme ses aînés, et malgré un écran plus grand, l’Apple Watch reste agréable à porter avec son design carré compact et ses excellentes finitions très premium, que ce soit pour faire du sport, pour le quotidien ou une vie très active. Le petit format lui permet d’être parfaitement adaptée aux petits poignets ou de satisfaire ceux qui veulent une montre discrète.

Le changement de gabarit ne change rien dans la sensation par rapport aux modèles précédents. L’écran plus grand donne juste l’impression visuelle d’avoir opté pour un modèle plus grand et c’est extrêmement confortable, même si déroutant initialement si vous aviez une Watch précédente. Et c’est presque vrai puisque l’écran 41 mm d’aujourd’hui est quasiment aussi grand que le plus écran des premiers modèles (42 mm), mais avec une montre qui affichait aussi des mensurations plus importantes du fait des grosses bordures.

Apple Watch Series 7Écran

On l’a dit, l’écran gagne 1 mm en hauteur et en largeur sur le petit modèle d’Apple Watch et cela saute immédiatement aux yeux. Il faut dire que la zone d’écran est désormais 20 % plus grande que sur la Series 6 et 50 % que sur la Series 3. Cela est évidemment dû aussi en grande partie à l’affinement des bordures (1,7 mm, — 40 % par rapport à la Series 6) qui donne l’impression que l’écran déborde vers les coins. Le fond d’écran Contour, disponible uniquement sur la Series 7, accentue cette impression visuelle en paraissant occuper toute la surface.

Un cadran de l’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

L’écran de 41 mm est toujours LTPO Retina (352 x 430 pixels) avec une luminosité jusqu’à 1000 nits. On voit bien sous tous les angles, même au soleil. Selon le fond que vous choisissez, vous aurez évidemment plus ou moins de reflets, mais rien de gênant. La fonction always on (toujours allumé) lui permet de rester en veille active, mais atténuée pour n’afficher que les informations essentielles si vous avez besoin d’y jeter un rapide coup d’œil. Et ce, grâce à un taux de rafraîchissement variable capable de s’adapter à votre activité, même sportive. Pour sortir la montre de veille et lire toutes les informations, il suffit de remuer légèrement le poignet.

Le always on encore plus lumineux

La Series 7 ajoute davantage de luminosité à l’écran always on lorsque vous êtes en intérieur et au repos (+ 70 %). Cela rend les informations à l’écran encore plus visibles sans avoir à activer votre montre, juste en jetant un coup d’œil furtif quand votre poignet est baissé et c’est assez appréciable. Et même en plein jour, l’écran always on est particulièrement bien lisible.

De nuit, l’écran est très lumineux, et en plus grand, il est encore plus agréable à lire // Source : FRANDROID – M.D.S.

Comme sur les modèles précédents, vous avez toujours la possibilité de désactiver la fonction pour éviter que d’autres personnes autour de vous ne profitent de l’écran plus lumineux en veille quand des notifications y apparaissent ou que vous avez choisi d’avoir votre agenda parmi les complications affichées (les raccourcis vers certaines apps et fonctions).

Pour aller plus loin
L’Apple Watch Series 7 n’a pas seulement un nouvel écran OLED, iFixit a trouvé d’autres changements

Petit conseil : vous pouvez aller dans Réglages/Luminosité et Affichages sur votre montre ou modifier les informations sensibles des complications choisies pour ne garder que l’heure affichée en mode always on.

Ecran plus grand pour mieux lire

Avoir un écran plus grand, c’est très bien à condition d’en faire quelque chose. Et pour cela, Apple a optimisé son interface pour rendre les boutons, les titres et complications plus lisibles. On peut même opter pour deux nouvelles tailles de police, dont une qui permet d’afficher 50 % plus de texte par rapport à la Series 6. C’est fort appréciable, si vous avez de bons yeux, pour éviter de scroller sur votre écran quand vous lisez vos messages ou mail.

Quelques paramètres de l’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Si vous lancez une activité comme le vélo ou la course à pied avec de multiples informations à l’écran, ce n’est que du bonheur de pouvoir voir tout être plus lisible pendant que vous êtes en train de vous concentrer sur votre effort. Cela vaut aussi pour l’alarme, les graphiques de la fréquence cardiaque, la calculatrice dont les boutons paraissent moins petits et plus faciles à utiliser.

On clique nettement moins à côté avec de gros doigts, notamment dans l’interface ou le centre de contrôle dont l’ergonomie a été intelligemment repensée avec des zones cliquables plus précises.

Le clavier la bonne idée à prendre en doigts

Élément aussi caractéristique de ce nouvel écran et des fonctionnalités qui en découlent, Apple a ajouté un clavier à sa montre pour faciliter l’écriture de messages et mails. À réception d’un message via SMS ou iMessages, même sur Facebook Messenger ou autre, vous pouvez accéder à un clavier AZERTY. Il faut prendre un peu le coup de main pour bien taper sur un boîtier de 41 mm. Sur un plus grand écran, c’est évidemment un peu plus simple, mais on s’y fait rapidement.

Le clavier de l’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Il est agréable de pouvoir corriger un message avant de l’envoyer en allant justement se positionner au bon endroit dans la phrase et plus en devant tout supprimer pour recommencer à écrire ou à dicter vocalement. Et les adeptes du slide sur le clavier pourront s’y adonner également (mais attention à la reconnaissance du mot proposé…)

Apple Watch Series 7Usage et applications

La même puissance que la Series 6

L’Apple Watch Series 7 embarque bien un processeur S7. De l’aveu même d’Apple, il n’ajoute pas de puissance par rapport au System-in-Package de la Series 6, mais sait mieux gérer le plus grand écran et le Always on plus lumineux notamment sans porter préjudice à l’autonomie (voir plus bas). Cela reste très puissant pour rendre l’utilisation fluide, le lancement des applications rapide et gérer le tout efficacement avec l’aide de la connexion Bluetooth 5.0.

On trouve également la puce U1 avec des antennes à bandes ultra larges, en plus des Wi-Fi 2,4 et 5 GHz. Cela permet des échanges très rapides entre appareils compatibles de manière plus précise et plus direct. Cela permet de transférer des informations plus rapidement à votre iPhone 11/12/13 qui en est équipé, à votre HomePod mini, de servir de clé de voiture numérisée dans Wallet avec les futurs véhicules qui seront compatibles. Elle embarque aussi 32 Go pour stocker votre musique, vos apps, vos podcasts, etc.

Des capteurs à gogo pour toutes les activités

La Series 7 compte aussi sur ses multiples capteurs pour fonctionner : un gyroscope, un GPS, un accéléromètre, une boussole, un altimètre, et même un altimètre barométrique plus économe en énergie qui permet à la montre d’être plus précise et réactive dans la prise de vos métriques. Toujours actif, il enregistre en temps réel votre élévation, en intérieur comme en extérieur, en travaillant de pair avec le GPS et le réseau Wi-Fi de proximité pour minimiser la consommation de la montre.

Tout cela concourt notamment à faire de l’Apple Watch un allié de choc pour les activités sportives, avec des mesures précises, que vous ayez opté pour du vélo, de la natation, de la marche, du yoga, etc. Et même si vous êtes partis en randonnée ou faire du ski grâce au nouvel altimètre. Vous obtiendrez sur l’application Watch un compte-rendu détaillé de votre activité avec une carte et un relevé de votre fréquence cardiaque si vous avez tout activé. En cours d’activité, vous pouvez également suivre votre progression (calories, rythme cardiaque, distance…)

Pour aller plus loin
Apple Watch : comment activer les fonctions pour fauteuil roulant ?

Fournie avec watchOS 8, la montre arrive avec bon nombre de nouvelles fonctions intéressantes comme le mode Concentration, l’app de méditation Pleine Conscience (ex-Respirer remaniée et enrichie), des fonds d’écran nouveau comme la possibilité de mettre des photos en mode portrait et deux Facewatches dédiés spécifiquement à la Series 7 avec son grand écran (Modular Duo et Contour), etc.

L’Apple Watch Series 7 traque votre activité physique // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

On vous invite à aller voir notre article consacré à watchOS 8 pour en apprendre davantage.

Un App Store dédié à l’Apple Watch

L’avantage de la montre, qui nécessite toujours d’avoir un iPhone pour aller de pair sauf si vous optez pour une configuration familiale (mais il faut une eSim quand même), est bien d’avoir son App Store dédié pour cela. Depuis l’app dédiée sur l’interface, vous pouvez choisir d’installer des applications qui ne le seront que sur votre montre et pas sur votre smartphone.

Par défaut, l’Apple Watch propose dans son app Watch de sélectionner les applications de votre iPhone qui ont des déclinaisons pour la montre. Cela permet de ne pas surcharger l’iPhone d’apps qui ne vous serviraient pas sur ce support.

Et on ne le répétera pas assez, mais l’apport d’un plus grand écran permet de profiter bien plus des applications avec davantage d’informations qui s’affichent. C’est évident sur les photos qui sont beaucoup plus agréables à regarder, mais aussi pour s’orienter quand vous avez lancé un trajet avec des cartes plus larges.

L’interface de l’Apple Watch // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

L’interface de la Watch est toujours aussi intuitive pour naviguer à l’aide de la couronne digitale, valider en appuyant dessus. Vous pouvez lancer des applications, lire, écouter de la musique, des podcasts ou des livres audio avec vos écouteurs Bluetooth connectés, demander à Siri d’agir pour vous ou du bout des doigts sur cet écran bien plus pratique à utiliser. L’ergonomie de l’Apple Watch reste une référence pour beaucoup de montres connectées et c’est toujours sa force. Et l’application Watch qui l’accompagne permet d’ajuster le design en choisissant son fond d’écran, ses paramètres ou ses apps. Mais vous pouvez aussi faire cela tout aussi bien depuis la montre.

Siri a plusieurs atouts dans son sac d’ailleurs. Son déclenchement en approchant juste la montre de sa bouche est pratique (il faut quand même toujours dire « Dis Siri… »). Vous pouvez lui demander de traduire des phrases ou des mots dans une dizaine de langues, de piloter vos objets connectés ou ajouter des routines. Son amélioration en efficacité et en rapidité depuis quelques années commence à être vraiment intéressante. Et pour ajuster des réglages ou des mises à jour sans avoir à passer par l’iPhone, c’est aussi un avantage non négligeable.

Apple Watch Series 7Santé

C’est l’un des trois piliers d’utilisation de l’Apple Watch avec le sport et le soutien au quotidien (mail, notifications, musique, SMS…). La montre connectée d’Apple a la santé au cœur de son ADN. Il y a évidemment les multiples capteurs que l’on trouvait déjà sur la Series pour suivre sa fréquence cardiaque, réaliser un ECG (électrocardiogramme et signalement de fibrillation auriculaire, d’arythmie cardiaque) ou encore suivre son taux d’oxygène dans le sang grâce à l’oxymètre.

Les images, icônes, illustrations paraissent beaucoup plus grandes // Source : FRANDROID – M.D.S.

Le dos est bardé des LED nécessaires pour un suivi discret et en continu de votre santé. Cela pourra signaler le moindre changement ou la moindre anomalie détectés (fibrillation cardiaque notamment) afin de prévenir un éventuel AVC. Mais l’Apple Watch permet aussi un suivi du sommeil si vous n’êtes pas gêné par le fait de dormir avec votre montre, la détection du bruit environnant avec des alertes si vos tympans sont exposés à un trop fort volume. Et il y a évidemment la détection de chute embarquée qui peut alerter vos proches ou les secours si vous êtes immobile au sol depuis trop longtemps. Désormais, la montre est capable de détecter une chute à vélo. Et vous avez toujours l’appel d’Urgence SOS (même à l’international) en appuyant sur le bouton latéral.

Des aspects santé dont on a fort heureusement rarement besoin, mais qui ont le mérite d’être présents. L’Apple Watch assure tout aussi bien le service minimum comme toute bonne montre connectée qui se respecte (calories brûlées, nombre de pas effectués, étages montés…) au sein de son app Activité. Et elle y ajoute l’incitation à se lever fréquemment ou à s’entraîner (ce qui consiste à avoir une activité un peu plus soutenue à un moment). Tout cela est symbolisé à travers les fameux cercles à fermer et les récompenses virtuelles qui peuvent en découler pour vous motiver à le faire.

L’Apple Watch // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Pour votre bien-être, il y a aussi les suggestions à faire des pauses, vous laver les mains (effet du Covid), vous lever ou méditer.

Apple Watch Series 7Autonomie

L’autonomie reste la même que la Series 6. Nous avons tenu exactement 24 heures sans devoir la recharger. C’est plus que les 18 heures annoncées par Apple. Mais nous sommes arrivés plusieurs fois à ce résultat avec une utilisation modérée de l’Apple Watch (notification, écriture de message, prise d’appel, suivi santé et activités, cartographie GPS… mais pas d’activité sportive lancée). En optant pour le suivi d’activité (vélo, course, piscine), on perd légèrement en autonomie, mais finalement pas tant que ça. Si vous voulez aussi économiser de la batterie, vous pouvez stopper le mode Always on. Ce serait cependant bien dommage…

Le suivi d’activité sur l’Apple Watch Series 7 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

La nouveauté n’est donc pas à aller chercher du côté de l’endurance, mais plutôt de la recharge. Car cette année, le socle de recharge par induction fournie (toujours sans adaptateur secteur, mais avec un embout USB-Type C) est compatible charge rapide. Connecté à une prise secteur 20 W (celle de l’iPad mini 6), nous avons rechargé l’Apple Watch Series 7 en un peu moins de 1h30. Mais nous avons surtout récupéré 20 % d’autonomie en 13′, 50 % en moins de 30 minutes et même 81 % en 44 minutes. C’est plus que rapide et honorable par rapport aux performances des modèles précédents. De plus, pour assurer à chacun le suivi du sommeil, la Watch peut gagner 8 heures d’autonomie en 8 minutes. Juste le temps d’aller se laver les dents et finir de se préparer à aller au lit.

Apple Watch Series 7Communication

L’Apple Watch se connecte à votre iPhone en Bluetooth 5.0 ou Wi-Fi 5 selon les conditions. Et le tout est extrêmement stable dans toutes les situations. Nous n’avons jamais eu de perte de connexion entre les deux appareils. Si vous optez pour un modèle cellulaire 4G LTE de l’Apple Watch, vous pourrez même vous dispenser de prendre votre iPhone. Les notifications sont alors affichées, les appels peuvent être pris directement dessus. Le son est d’ailleurs loin d’être mauvais et l’on entend clairement son interlocuteur en parlant façon Sophie dans Inspecteur Gadget, et lui aussi vous perçoit bien grâce au micro embarqué.

Par ailleurs, l’Apple Watch compte sur la NFC et cela permet de nombreux usages, notamment le paiement sans contact via Apple Pay ou l’utilisation de cartes de fidélité présentes dans le Wallet de votre iPhone qui peuvent être transférées aussi sur la montre.

Apple Watch Series 7Prix et disponibilité

----------------------------------------------------------------------------

L’Apple Watch Series 7 est disponible à partir de 429 euros pour le modèle GPS en boîtier aluminium de 41 mm (459 euros en 45 mm) et à partir de 529 euros en version cellulaire + GPS. C’est le même prix de lancement que la Watch Series 6 l’an dernier.