Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Storytelling, balises HTML et élèves retraités : bienvenue à la Codecademy française

La salle principale de la bibliothèque Robert-Desnos de Montreuil (Seine-Saint-Denis) n’avait sans doute pas connu un tel ballet de responsables politiques depuis longtemps. Maire de la ville, député de la circonscription, secrétaire d’Etat chargée du Numérique… Tous se sont pressés, samedi 24 mai, pour louer l’ingéniosité d’un Américain de 24 ans, Zach Sims, venu présenter la version française de Codecademy.

Créé en 2011, ce site internet est devenu une référence chez ceux qui souhaitent se former à la programmation informatique. Devant une audience attentive, Zach Sims raconte la naissance de son bébé avec un sens du storytelling qui évoque les aventures d’Apple ou de Facebook.

Une méthode “dont le monde avait besoin”…

Quand j’ai voulu apprendre le code à l’université de Columbia, à New York, le professeur nous a très vite découragés en nous expliquant à quel point la matière était complexe, explique le jeune homme. Qu’une compétence aussi recherchée sur le marché du travail soit aussi difficile à apprendre me paraissait invraisemblable. J’ai donc décidé d’abandonner les études pour créer la méthode éducative dont le monde avait besoin, pas celle qu’il proposait déjà.”

“Là, j’essaie le Javascript : on a les consignes à gauche, les lignes de code au centre, et on peut voir directement le résultat de ce que l’on écrit dans une fenêtre à droite, c’est vraiment pratique !”, juge le jeune homme sous le regard de sa petite amie. S’il loue les avantages de ces autoformations, il regrette que la programmation informatique ne soit pas encore enseignée dans les écoles. Il n’est pas le seul : selon un sondage BVA-Syntec Numérique publié mardi par 20 Minutes, 87% des Français jugent essentiel d’intégrer cet apprentissage dans la scolarité. Avant une éventuelle réforme, les plus motivés pourront se rabattre sur Codecademy à domicile. Un environnement sans doute plus propice aux progrès que la bibliothèque de Montreuil un (…) Lire la suite sur Francetv info

----------------------------------------------------------------------------

Un riche Américain distribue son argent via une chasse au trésor sur Twitter
VIDEO. Google dévoile sa nouvelle voiture sans conducteur, ni volant, ni pédales
VIDEO. Keyboard Cat est de retour ! (ou plutôt, son descendant spirituel)
VIDEO. Cette PME française veut concurrencer les Google glass (et remplacer votre smartphone)
Au Royaume-Uni, le hashtag de campagne lancé par l’Ukip se retourne contre lui