Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

SoftBank pourrait vendre Arm : et pourquoi pas à Apple ?

À l’heure où Apple va équiper ses Mac de puces ARM, voilà une opportunité qui pourrait bien tomber dans l’escarcelle du constructeur de Cupertino. SoftBank, le groupe japonais propriétaire de Arm depuis quatre ans (et un investissement maousse costaud de 32 milliards de dollars), explore la possibilité de céder tout ou partie de l’entreprise britannique selon le Wall Street Journal. Goldman Sachs a été mandaté pour cette première phase où il s’agit de jauger de l’intérêt du marché.

SoftBank pourrait décider de conserver la société dans son giron. Mais cette dernière option serait étonnante, sachant que le conglomérat a annoncé sa volonté de vendre pour 41 milliards d’actifs afin de racheter ses propres actions. SoftBank a mis en place un fonds d’investissement, le Vision Fund, doté de 100 milliards de dollars. Il détient 25% du capital d’Arm, une participation qui pourrait être transférée vers la maison-mère alors que le fonds affiche de grosses pertes.

----------------------------------------------------------------------------

Cet écheveau capitalistique mis à part, on voit bien une entreprise potentiellement intéressée par le dossier Arm : Apple bien sûr, qui a largement de quoi financer une telle acquisition. Ce serait une manière assez brutale de couper l’herbe sous le pied de la concurrence qui s’appuie sur le design des puces ARM pour leurs propres systèmes-sur-puce ! Et puis ce serait aussi un pied de nez de l’Histoire : Advanced RISC Machines est à l’origine une coentreprise entre Acorn Computers, VLSI et… Apple.