Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Prise en main des Black Shark Lucifer T6 : et si vous troquiez le casque de gaming pour des écouteurs ?


[EN VIDÉO] Les jeux vidéo ont-ils un impact sur notre comportement ?
  On a longtemps entendu dire que la violence dans les jeux vidéo pouvaient impacter négativement les habitudes sociétales, mais en est-on sûr ? 

Black Shark est une marque affiliée à Xiaomi qui s’attaque au marché des accessoires de gaming depuis quelques années. Les Lucifer T6 sont les derniers de la gamme d’écouteurs proposés par la marque qui a auparavant commercialisé les T1 et T2.

Un design atypique 

En ouvrant la boîte, se découvrent dans l’étui de chargement les écouteurs, un câble USB-C court pour charger l’appareil, un manuel d’utilisation et quelques embouts de remplacement. Les écouteurs T6 sont désormais dotés d’un étui noir qui permet de les ranger verticalement, comme les AirPods Pro, au lieu de l’étui horizontal des écouteurs T1.

Les Lucifer T6 arborent un look moderne et offrent la signature Black Shark en noir et vert, avec un design LED qui clignote à la fois dans les écouteurs et dans l’étui. La LED sert d’indicateur pour l’étui et signale la charge restante, tandis que celui sur les écouteurs indique s’ils sont en mode musique ou jeu.

Mise à part la LED sur les écouteurs, le style est minimaliste. Le noir qui drape uniformément les écouteurs et la boîte est discret et devrait convenir à la plupart des styles et des tenues. L’étui et les écouteurs sont légers et peuvent se glisser dans n’importe quelle poche. Fabriqués principalement en plastique, ils sont suffisamment résistants pour tenir le coup en cas d’accident.

Un bon son pour le prix

Les Black Shark Lucifer T6 adoptent une conception intra-auriculaire. Ils tiennent bien dans l’oreille et sont agréables à porter. La boîte inclut 3 paires d’embouts de taille différente afin de s’adapter à toutes les morphologies. De plus, ils sont certifiés IPX5, une protection bienvenue contre les petites projections d’eau telle que la transpiration (surtout pendant des parties stressantes !).

Ces écouteurs permettent de basculer entre le mode « Musique » et le mode « Jeu » en appuyant trois fois sur la commande tactile de l’un des écouteurs. L’activation de chacun des modes produit un son très différent, ce qui permet de s’y retrouver. Le mode « Musique » produisait un son un peu plus clair, avec des aigus et des médiums nets, mais peu ou pas de basse. L’autre mode produisait un son un peu plus étouffé, avec surtout des médiums et un peu de basse, mais presque pas d’aigus. L’idée ici est de mieux filtrer les coups de feu et les bruits de pas, des indices sonores importants dans plusieurs jeux en ligne. De manière générale, les pilotes de 10 mm font un bon travail, surtout pour le prix affiché.

Réduction de bruit passive, autonomie et fonctionnalités

L’autonomie de la batterie n’est pas le point fort des appareils Bluetooth à faible latence. À cet égard, les écouteurs Lucifer T6 s’en sortent tout de même assez bien.

L’étui de charge des Lucifier T6 est doté d’une batterie interne de 400 mAh qui se charge complètement en 1 h 30 et peut contenir 20 heures de charge supplémentaire. Il n’y a pas de charge rapide. Le temps de charge des oreillettes Lucifer T6 est de 1 h 30 avec une autonomie d’environ 6 heures — mais qui variera bien évidemment en fonction des usages et du volume

Les T6 utilisent la connectivité Bluetooth 5.2. La puce Bluetooth ne prend pas en charge la connexion par pairage multipoint mais supporte le codec AAC (haute résolution). Les écouteurs peuvent être appairés lorsqu’ils se trouvent dans l’étui de chargement et vous pouvez passer d’une oreillette à l’autre pour une écoute stéréo ou mono. Il n’y a aucune interruption lors du passage d’un écouteur à l’autre, si ce n’est un délai de reconnexion de 4 secondes. Lorsque vous rangez les écouteurs dans l’étui, vous devez fermer le couvercle pour déconnecter la connexion Bluetooth.

Une fois en mode jeu, les écouteurs tentent de se rapprocher d’une connexion jack filaire et passent en latence ultra-faible de 35 ms, éliminant ainsi tout retard sur les sons de votre téléphone (ou votre ordinateur) vers les écouteurs. Cette fonction est cruciale pour les jeux vidéo rapides comme Call of Duty ou PUBG qui exigent un relais sonore instantané pour une réponse plus rapide.

Le saviez-vous ?

La latence est la synchronisation de l’audio et de la vidéo. Plus elle est faible, plus le son est en accord avec les images. Parmi les principales utilisations où il est nécessaire d’avoir une faible latence, nous pouvons citer :

  • le jeu vidéo : notamment un jeu de tir, qui nécessite une synchronisation audio et vidéo pour écouter le son et identifier la position des autres joueurs.
  • la lecture de vidéo : lorsque vous regardez une vidéo, l’audio et la vidéo doivent être parfaitement synchronisés afin qu’il n’y ait pas de décalage entre les images et le son.

Ici, avec une latence ultra faible de 35 ms, c’est-à-dire quasiment synchrone, ces écouteurs sont parfaitement adaptés pour jouer à des jeux vidéos et réagir à des environnements immersifs dans lesquels la synchronisation du son et de l’image doit être parfaite. En utilisant le mode “jeu”, particulièrement pour des jeux de tirs, les écouteurs vous permettre de mieux percevoir les bruits de pas et les tirs.

L’avis de Futura

De manière générale, les Black Shark Lucifer T6 sont de très bons écouteurs pour leur prix de 39,99 €. L’ensemble a un aspect rétro-tech cool, notamment grâce aux multiples LED qui s’allument à la fois sur les écouteurs et sur l’étui pendant le fonctionnement et la charge. Le fait que les LED n’aient pas qu’un but esthétique est un détail appréciable. Le seul petit bémol reste tout de même l’autonomie qui prend un coup lors de l’utilisation de la latence ultra-faible.

On aime

  • Un design original
  • Le prix
  • Le mode faible-latence

On aime moins

  • L’absence d’une application et de réglages des commandes tactiles
  • Une réduction de bruit passive qui filtre peu dans les environnements bruyants
  • Une autonomie moindre en mode « jeu »
----------------------------------------------------------------------------

Article réalisé en partenariat avec Black Shark