Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Pourquoi Apple porte plainte contre la startup de cybersécurité Corellium

Apple part en guerre contre Corellium. La firme à la pomme croquée a déposé plainte ce vendredi en Floride contre cette startup méconnue, spécialisée dans la cybersécurité, rapporte le site spécialisé TechCrunch. Fondée en 2017, cette jeune pousse américaine édite des logiciels de virtualisation. Concrètement, elle permet à ses clients de simuler virtuellement des produits Apple (iPhone et iPad) depuis une page Web pour proposer un accès à son système d’exploitation iOS. En clair, c’est comme si le client se retrouvait avec un véritable iPhone virtuel entre les mains. Il est possible de faire la même chose avec Android, le système d’exploitation de Google, et Linux.

Corellium permet, entre autres, aux chercheurs en cybersécurité de pouvoir détecter des bugs potentiels. Si une faille est repérée, il leur est possible de charger très rapidement les précédentes versions d’iOS, d’Android ou Linux, pour chercher depuis combien de temps le bug est présent.

Corellium réplique l’iOS “sans licence, ni permission d’Apple”

Selon TechCrunch, Apple affirme qu’il s’agit d’une violation de la propriété intellectuelle. Le géant américain demande ainsi à Corellium d’arrêter “toutes les utilisations” de ses produits de virtualisation iOS et de lui verser des “dommages consécutifs et pertes de bénéfices”.

“Corellium prétend être le fac-similé numérique parfait d’une vaste gamme d’appareils leaders sur le marché d’Apple. (La startup) recréée avec une attention minutieuse, non seulement la manière dont le système d’exploitation et les applications apparaissent visuellement à des acheteurs de bonne foi, mais également la solution sous-jacente grâce au code informatique. Corellium le fait sans licence, ni permission d’Apple”, écrit la firme de Cupertino dans sa plainte.

Cette plainte intervient quelques jours seulement après l’annonce par Apple du lancement d’un programme de cybersécurité iOS.

----------------------------------------------------------------------------