Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Potaches : les fondateurs de Google se protègent des Terminators

Pour célébrer les 20 ans du fichier robots.txt, qui permet de donner des ordres aux moteurs de recherche, Sergey Brin et Larry Page s’amusent…

Le fichier robots.txt fête ses 20 ans ! Et pour célébrer cet anniversaire, Google a (bien) caché une petite blague sur son site. Il faut en effet se rendre à l’adresse improbable www.google.com/killer-robots.txt pour découvrir que les deux fondateurs Sergey Brin et Larry Page se sont protégés contre… les Terminators. Ceux qui ont déjà bâti un site web le savent : robots.txt est vital. Ce petit fichier, inventé fin 1994 et invisible pour l’internaute, permet de “donner des ordres” aux moteurs de recherche en leur demandant d’indexer telle partie d’un site, mais de ne pas s’aventurer dans les zones privées comme les répertoires de gestion par exemple.

Le fichier mis en ligne par Google la semaine dernière contient des instructions pour les T-800 et T-1000 (les noms de code de deux modèles de Terminator), leur demandant d’ignorer Sergey Brin et Larry Page. Ouf ! Les voilà sauvés (en revanche, rien pour aider la malheureuse héroïne, Sarah Connor).

User-Agent: T-1000
User-Agent: T-800
Disallow: /+LarryPage
Disallow: /+SergeyBrin

En arrière-plan, on se souviendra que lors de la dernière conférence I/O de Google à San Francisco en juin, le groupe avait annoncé de nouveaux projets robotiques et s’était heurté à quelques manifestations organisées par des “robosceptiques”. Cette blague, fondée sur une série de films mettant en scène le risque que les robots du réseau de défense intelligent Skynet prennent le pouvoir sur les humains dans un futur proche, leur est peut-être aussi destinée… Quoi qu’il en soit, si invasion de robots il y a, elle ne viendra probablement pas du futur…, mais plutôt du siège de Google à Mountain View !

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

----------------------------------------------------------------------------

Bitcoin : les gendarmes démantèlent une plateforme en France
Jolla, le smartphone créé par l’ancien “monsieur 3310” de Nokia
Tor, Mozilla et RSF à l’unisson contre la NSA
NSA : l’arsenal des surveillants (et les pistes pour s’en protéger)
Recevez la newsletter Le Point.fr