Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

NSA : voici l’arsenal des surveillants (et quelques pistes pour s’en protéger)

Un an après les premières révélations d’Edward Snowden, le cabinet français Lexsi dresse un bilan des capacités des agences de renseignements. Terrifiant.

De quel arsenal disposent les agences de renseignements occidentales pour surveiller leur population, leurs alliés et, accessoirement, leurs ennemis ? Mercredi, le premier cabinet de conseil en cybersécurité français, Lexsi, avait réuni quelques dizaines de responsables informatiques de grandes entreprises à Paris. L’objectif ? Leur rappeler à quel point ils sont “une cible potentielle” des services de renseignements, comme la NSA aux États-Unis. Les révélations de l’ex-analyste américain Edward Snowden sont passées par là, et il était inutile de les convaincre de l’existence d’une menace. La conférence s’est donc attachée à préciser les moyens concrets dont disposent les surveillants. Et le panorama est effrayant.

La collecte des données

La collecte d’informations est organisée en 7 “briques” :

1. À l’usine de fabrication, de nombreux produits sont spécialement configurés par le constructeur, et contiennent dès lors des portes dérobées. Lexsi cite des marques comme les géants du réseau Barracuda, Huawei, ZTE, Actel (puces militaires et industrielles), ou encore l’agent Computrace, un code malicieux “officiel” pré-installé sur deux millions de PC dans le monde.

2. Durant le transport et la livraison, les équipes TAO (tailored access operations, “accès sur mesure”) de la NSA interceptent de façon ciblée les colis contenant le matériel sensible (routeurs, équipements de sécurité, etc.) et y implantent des portes dérobées. L’agence américaine est partenaire de tous les géants mondiaux, dont UPS, Fedex, TNT ou encore DHL, comme le prouvent des photos publiées par Edward Snowden, qui montrent une équipe TAO en train de manipuler des colis du fabricant américain de routeurs Cisco Systems. Cette méthode est jugée très efficace pour (…) Lire la suite sur LePoint.fr

Itinérance : l’Europe, ce n’est pas l’étranger !
Box “Miami” : Bouygues Telecom roule pour Google !
Recevez la newsletter Le Point.fr

----------------------------------------------------------------------------