Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

MyBee Events réinvente le paiement en vacances

La start-up créée il y a quatre ans par deux étudiants propose un moyen de paiement éphémère pour les organisateurs de festivals ou les estivants sur leur lieu de vacances.

Qui n’a jamais eu peur de perdre son portefeuille lors d’un concert ou en allant à la plage? Une question que se sont posé Jean-Rémi Kouchakji et Bertand Sylvestre, les deux fondateurs de My Bee Events. Ils ont imaginé une solution à destination des organisateurs de festivals, des gestionnaires de camping ou de club de vacances, notamment. Les consommateurs se voient proposer un porte-monnaie électronique qui peut avoir n’importe quelle forme, les plus répandues étant une carte, un bracelet ou un porte-clés. Avec, ils peuvent ensuite effectuer des paiements pour acheter des tickets, payer des consommations, régler des entrées à la piscine…. MyBee permet les paiements prépayés, généralement privilégiés par les organisateurs d’événements ou post payés. Cette deuxième solution est plus adaptée aux campings et club de vacances, l’estivant réglant sa note globale au moment du départ.

«Nos objets sont faits pour des paiements sans contact. Le temps de transaction est réduit. Il suffit d’une seconde pour payer une boisson, alors qu’une vingtaine de secondes sont habituellement nécessaires pour rendre la monnaie ou pour payer par carte», souligne Jean-Rémi Kouchakji. Surtout, MyBee va plus loin que le paiement. La solution permet de gérer les différents points de vente sur un événement, contrôler en temps réel l’évolution des stocks – ce qui permet de mieux gérer les approvisionnements. Cela limite aussi la circulation de cash et donc les risques de fraude ou de vol. Le modèle économique est simple: le montant de la prestation est établi forfaitairement en fonction du nombre de personnes qui utiliseront le service.

«Nous avons commencé avec 1000 euros»

À tout juste quatre ans, MyBee vient de franchir une étape importante. La start-up (…) Lire la suite sur Figaro.fr

----------------------------------------------------------------------------


Une année décisive pour le paiement sans contact 


La grande bataille du paiement sur le mobile est imminente 

Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro