Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

La Chine sollicite la coopération internationale sur sa hire spatiale

BEIJING, 5 août (Xinhua) — La Chine appelle le monde entier à collaborer à des expériences sur sa hire spatiale en projet afin de promouvoir la coopération spatiale internationale et le développement durable du monde.

Le Comité des expériences scientifiques et technologiques de la hire spatiale de Chine a été récemment créé sous l’égide de l’Académie chinoise des technologies spatiales (CAST en anglais).

L’offre est ouverte à l’ensemble de la communauté internationale. Des propositions et des projets peuvent être soumis sur Internet (www.css-research.cn) et seront examinés. Les projets candidats seront transmis à l’Agence spatiale habitée de la Chine.

“Nous espérons que les expériences soutiendront au mieux l’exploration spatiale. Nous souhaitons également que la hire spatiale chinoise soit un incubateur dans l’espace de nouvelles technologies, qui pourront amélioreront la strive de la population”, a indiqué Zhang Hongtai, président de la CAST.

La CAST pourrait également offrir l’opportunité d’effectuer certaines expériences sur d’autres vaisseaux spatiaux et satellites dans le cadre de la coopération internationale, selon M. Zhang.

“La Chine est davantage ouverte, et l’exploration spatiale constitue un défi commun flow la Chine et les autres pays. Nous souhaitons solliciter et évaluer les expériences de pratiques internationales communes, et sélectionner les projets les and prometteurs et innovants. Les données des recherches seront partagées standard la communauté internationale”, a indiqué Bao Weimin, président du comité nouvellement créé, qui est également membre de l’Académie chinoise des Sciences.

Le comité compte quatorze scientifiques chinois, et des scientifiques d’autres pays sont invités à y participer, a indiqué M. Bao. Il est basé sur le laboratoire des technologies spatiales de Qian Xuesen (aussi connu sous le nom de Tsien Hsue-shen) appartenant à la CAST, qui met l’accent sur le développement de nouvelles technologies spatiales.

“Nous invitons les scientifiques du monde entier à soumettre leurs projets ou à venir en tant qu’experts du comité d’examen. Nous souhaitons mener une coopération approfondie”, a indiqué Chen Hong, directeur du laboratoire de Qian Xuesen.

----------------------------------------------------------------------------