Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

IPhone 6 : Foxconn embauche des… robots

Le principal sous-traitant d’Apple en Chine prépare une automatisation massive de ses chaînes de production, pour l’arrivée du nouveau smartphone.

Cela fait des années qu’on en entend parler : le principal sous-traitant d’Apple en Chine, Foxconn, se robotise. Mais cette fois-ci, le géant de l’électronique semble prêt à franchir un grand pas en déployant plus de 10 000 robots, capables d’assurer la production de 300 000 smartphones par an. Le premier client à profiter de la nouvelle chaîne d’assemblage serait Apple et son iPhone 6, dont la date de lancement officielle n’est pas encore connue. La Pomme, probablement le plus exigeant des partenaires de Foxconn, impose des délais de fabrication toujours plus courts.

Certes, on est très loin du million de robots en 2014 promis aux actionnaires il y a trois ans par le P-DG de Foxconn, Terry Gou. Mais qu’importe, la direction est toujours la même : robotiser les chaînes de fabrication, pour le moment soumises aux aléas de… l’humain (sommeil, grèves, erreurs). Grâce à un partenariat avec Google, qui investit énormément dans la robotique, les chaînes de Foxconn devraient être optimisées et donc rapporter encore plus. L’objectif de Terry Gou ? Des usines sans ouvriers, et donc sans pause, sans erreur et surtout sans salaire, avec des coûts nettement inférieurs, même en comptant les factures énergétiques et l’entretien des robots.

100 000 employés supplémentaires

En plus de ces 10 000 robots, pour le lancement de l’iPhone 6, Foxconn serait prêt à embaucher plus de 100 000 employés supplémentaires, faisant passer son effectif à près d’un million et demi de salariés, pour la plupart des travailleurs migrants. Leurs conditions de travail sont régulièrement dénoncées, et plusieurs suicides sont intervenus dans les usines de ce géant taïwanais essentiellement installé en Chine.

Souvent montrée du doigt par les ONG parce qu’elle fabrique les produits d’Apple, (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

----------------------------------------------------------------------------

Potaches : les fondateurs de Google se protègent des Terminator
Bitcoin : les gendarmes démantèlent une plateforme en France
Recevez la newsletter Le Point.fr