Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Guardian XO, l’exosquelette qui vous donne une force surhumaine

Attendu pour 2020, cet exosquelette permet de soulever et déplacer des charges qui nécessiteraient entre quatre et dix personnes. Soutenant son propre poids, Guardian XO est facile à utiliser et il affiche une autonomie comprise entre deux et huit heures.

L’entreprise Sarcos Robotics vient de dévoiler son nouveau Guardian XO, un exosquelette conçu pour assister l’être humain dans des tâches qui nécessitent généralement la force de plusieurs personnes. La firme a préparé pour l’occasion une démonstration où quelques chanceux ont pu tester un bras de l’exosquelette et voir la combinaison complète en action avec des charges lourdes.

Le Guardian XO est un exosquelette robotique avec 24 degrés de liberté, capable de soulever jusqu’à 90 kilogrammes. L’appareil divise le poids pour son opérateur par 20, donnant l’impression alors de soulever seulement 4,5 kilogrammes. Grâce à deux batteries de 500 wattheures, il dispose d’une autonomie d’au moins deux heures pour une utilisation intensive et pouvant aller jusqu’à huit heures. Les batteries sont échangeables à chaud, permettant ainsi de tenir toute la journée.

Publicité

Une combinaison robotique simple à utiliser

Le Guardian XO semble à première vue un peu lourd et encombrant, mais il a été conçu pour être extrêmement simple à utiliser et limiter toute gêne pour l’opérateur humain. La combinaison allant jusqu’au sol, l’exosquelette soutient son propre poids, évitant ainsi toute charge pour l’opérateur. De plus, la combinaison est remplie de capteurs lui permettant de détecter les mouvements du porteur pour les accompagner. Enfin, il suffit de quelques instants pour s’équiper de l’exosquelette, il ne nécessite qu’une formation rapide avant de pouvoir l’utiliser.

La sécurité a également été prise en compte. Les bras ne peuvent être déplacés qu’en appuyant sur des manettes, sans quoi ils sont verrouillés. Cela permet notamment au porteur de libérer ses mains quelques instants pour manipuler un panneau de contrôle ou écrire. De plus, l’appareil a été conçu pour limiter la vitesse de déplacement, évitant ainsi tout risque d’un coup de poing dévastateur, et ne reproduire que les mouvements possibles avec le corps humain, afin de ne pas risquer de blessure.

Pour l’instant, l’exosquelette se destine aux personnes mesurant entre 1,65 m et 1,85 m. © IEEE Spectrum

Une mise sur le marché en 2020

La firme met en avant l’efficacité de son exosquelette, qui ne consomme que 500 watts en pleine charge, soit en portant 90 kilogrammes et en se déplaçant à 5 km/h. À titre de comparaison, le robot humanoïde Durus de SRI, plus léger et conçu pour être économe, utilise 350 watts uniquement en marchant. La firme prévoit de réduire encore plus la consommation du Guardian XO en janvier, en passant à 425 watts en pleine charge.

À l’heure actuelle, Sarcos Robotics propose les premiers modèles alpha à des entreprises partenaires qui en louent au moins dix, à un tarif de 100.000 dollars par an (90.000 euros). Les firmes bénéficieront également du suivi d’un ingénieur, ce qui permettra au constructeur d’avoir des retours sur le fonctionnement sur le terrain de leurs machines afin de les améliorer avant une commercialisation à plus grande échelle, plus tard en 2020.

----------------------------------------------------------------------------

Le Guardian XO se destine à être utilisé dans des entrepôts mais aussi sur des chantiers. © Sarcos

  • Proposé à la location pour l’instant, cet exosquelette veut concilier l’intelligence humaine et la force des robots.
  • Peu gourmand en énergie, il peut soulever près de 100 kilogrammes.
  • Des manettes permettent d’utiliser les bras mécaniques.