Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Google TV, c’est pour qui?

Il y a deux ans, la Google TV a fait un flop aux Etats-Unis. A tel point que Logitech a d’abord divisé par deux le prix de sa Revue avant de carrément l’arrêter. Des téléviseurs de LG, Vizio ou Sony ont rejoint l’aventure avec une version 2.0 du logiciel. Et, depuis jeudi, le constructeur japonais passe à l’assaut du marché français avec une box vendue 200 euros, en attendant un lecteur Blu-Ray à 299 euros. Mais coincé entre la PS3, la Xbox et l’Apple TV d’un côté et les Freebox, Bbox et autres Neufbox de l’autre, la mission s’annonce compliquée.

Comme hub multimédia

 

Via le réseau Wifi, Google TV permet au téléviseur de dialoguer avec d’autres appareils connectés. On peut par exemple streamer les contenus de son PC vers sa télé (musique, vidéo, photo) en installant un serveur média sur son ordinateur (comme Plex ou TVersity). Pour le dialogue avec les smartphones et les tablettes, c’est plus compliqué. Sur son OS dérivé d’un vieil Android (Honeycomb), Google n’a pas encore -mais ça devrait venir- l’équivalent direct de la fonction AirPlay d’Apple, qui permet de facilement diffuser un contenu mobile sur grand écran. Des apps font un boulot similaire mais l’Apple TV propose une solution intégrée plus simple.

 

Comme télé connectée

 

Pour la partie connectée, l’offre commence à étoffer. On a accès aux offres de vidéo (films et séries) et de musique de Google et de Sony, ainsi qu’à YouTube. Mais pour le versant télé, c’est le grand néant. Comme aux Etats-Unis, les chaînes ont voulu garder le contrôle de leurs flux et Google TV ne permet donc pas d’accéder aux programmes, même pas en rattrapage -ce que font les box Internet.

 

Ironie de l’affaire, on peut en revanche accéder à certains sites comme Pluzz via le navigateur mais (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

----------------------------------------------------------------------------

Choix du navigateur Internet: La Commission européenne va poursuivre Microsoft
Le patron de Google Brésil arrêté pour ne pas avoir retiré des vidéos de YouTube
Les Français ne lâchent pas leur smartphone de la journée
Retrouvez «20 Minutes» sur la Google TV