Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Elon Musk prend parti dans l’affaire Apple contre Epic Games

Depuis déjà quelques mois, Epic Games l’éditeur de Fortnite a entamé un procès contre Apple. En cause : la commission de 30% prélevée sur chaque achat inapp par la marque à la Pomme, que le studio vidéoludique avait tenté de contourner avant d’être banni du store en ligne. Accusée de pratiques anticoncurrentielles, l’entreprise de Tim Cook doit désormais faire face à toute une armée de développeurs rassemblés autour de la Coalition for App Fairness. Et c’est un nouvel allié de taille qui vient rejoindre les dissidents.

Elon Musk estime qu’Epic “a raison”

Après avoir nié les rumeurs de rachat de Tesla par Apple, Elon Musk a pris la parole au sujet de la bataille juridique entre la Pomme et le créateur de Fortnite. Dans un tweet publié le 30 juillet dernier, l’homme d’affaires a ainsi estimé “Les frais de la boutique d’applications Apple sont une taxe mondiale de facto sur Internet. Epic a raison”. Selon Musk, la pression concurrentielle devrait logiquement obliger Apple à baisser ses tarifs pour rester attractif face aux utilisateurs et aux développeurs. C’était sans compter sur le fait qu’”Apple et Android ont un duopole sur les téléphones”.

----------------------------------------------------------------------------

Pour le milliardaire américain, cette “commission” de 30% appliquée par les deux géants du Web serait en réalité une simple taxe à destination des développeurs. Reste à voir si cette considération réussira à faire pencher la balance en faveur d’Epic dans son combat contre Apple. Pour rappel, les deux protagonistes de cette affaire ont présenté leurs arguments définitifs le 24 mai dernier face au tribunal californien. En Australie, la guerre est toujours d’actualité.