Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Cybersurveillance : à Las Vegas, les réverbères ont des yeux et des oreilles

Une société a mis au point des réverbères dotés d’une batterie de technologies de surveillance. Ils équiperont bientôt Chicago, Detroit et New York.

Big Brother en rêvait, Sin City l’a fait ! Las Vegas est en train de s’équiper de nouveaux réverbères basse consommation. Un beau geste pour la planète qui est aussi un rêve pour les policiers ! Puisque les réverbères Intellistreet, c’est leur nom, sont aussi capables d’enregistrer les conversations des passants, de les filmer, de reconnaître leur visage, de communiquer via WiFi entre eux et d’alerter la police.

“Nous voulons offrir aux gens qui se promènent dans le centre-ville une expérience qui dépasse celle d’un simple éclairage”, affirme sans rire Neil Rohleder, porte-parole du département des travaux publics de Las Vegas. De fait, l’expérience sera radicalement différente, puisque les lampadaires sont équipés de toute une batterie de technologies les plus sophistiquées. Leurs cameras sont équipées de logiciels de reconnaissance faciale et de détecteurs de mouvements. Les récepteurs audio, quant à eux, peuvent déceler les coups de feu et jusqu’aux inflexions de la voix : qu’il détecte du stress, et Intellistreet prévient la police.

Fournisseur de Disneyland

Aux États-Unis, des voix s’élèvent contre ce qu’ils estiment être un cauchemar. Interrogé par le quotidien de Washington DC The Examiner, le P-DG et inventeur de Intellistreet, Ron Harwood nie catégoriquement que le financement de cette opération provienne du Département de sécurité intérieure. Il préfère parler de ses idéaux : “Rendre les rues plus sûres, générer des économies d’énergie, tout en fournissant information et divertissement.” Les messages d’information, en cas de catastrophe naturelle notamment, justifie pour lui l’installation de ces reverbères si perfectionnés.

Déjà fournisseur de Disneyland, Ron Harwood rappelle que dans ces parcs d’attraction, ses lampadaires (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

----------------------------------------------------------------------------

La bataille des studios est déclarée entre YouTube et Dailymotion
VIDÉO. iPad : ceci n’est pas Morgan Freeman
4G, Free dégaine, les concurrents ripostent
4G : gare à l’arnaque !
Recevez la newsletter Le Point.fr