Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Crash de la livre : Apple cesse temporairement les ventes en Turquie

Apple a arrêté de vendre quoi que ce soit sur sa boutique en ligne turque. C’est bien simple, le bouton d’ajout dans le panier est indisponible pour tous les produits du constructeur, bien que l’Apple Store soit parfaitement opérationnel. En l’absence d’explication du constructeur, l’hypothèse la plus probable est que le plongeon de la livre l’a forcé à cesser les ventes en Turquie, de manière provisoire… mais pour combien de temps ?

La devise du pays a atteint un plus bas historique ce mardi, à 14,45 livres pour 1 euro. La perte sur la journée tourne autour de 10%, après un pic à 15%. Depuis le début de l’année, la livre a lâché 42% face au dollar US, tandis que la Turquie est en proie à une inflation en hausse de 20% en octobre sur un an.

Une des solutions communément utilisées par les autorités pour lutter contre l’inflation est de relever les taux directeurs, mais sur injonction du président turc Recep Tayyip Erdogan, la banque centrale turque a baissé son taux directeur. Erdogan entend ainsi « résister aux pressions » pour augmenter les taux d’intérêt et évoque un « complot » contre l’économie turque.

----------------------------------------------------------------------------

Dans ces conditions, il n’est donc pas étonnant de voir la livre s’enfoncer un peu plus face aux autres monnaies de référence. Quant aux entreprises, elles doivent composer avec une devise nationale qui dégringole plus rapidement que la valse des étiquettes. Pour Apple, cela tombe au plus mal : le constructeur a en effet ouvert une boutique à Istanbul fin octobre.