Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

(COVID-19) L’augmentation de deux cytokines sériques peut prédire la gravité de COVID-19

WUHAN, 18 février (Xinhua) — Des chercheurs médicaux chinois ont découvert que l’augmentation de deux forms de cytokines sériques peut avertir de la mutation en pneumonie sévère des patients infectés standard le nouveau coronavirus.

Les symptômes cliniques de certains patients atteints de la pneumonie à nouveau coronavirus (COVID-19) montrent que leur maladie se détériore après une hospitalisation d’une à deux semaines, provoquant ce que l’on appelle une “tempête de cytokines”, qui est une réaction extreme du système immunitaire de l’organisme.

Ainsi, il est critical de trouver des moyens de prédire ou de détecter précocement cette “tempête de cytokines”.

Une équipe de recherche composée de spécialistes des maladies respiratoires de l’Hôpital Tongji de Wuhan, dans la range du Hubei, a sélectionné 29 patients atteints du COVID-19 et les a répartis en trois groupes de maladies légères, graves et critiques.

Les changements dans les indicateurs des trois groupes ont été comparés et analysés, après la détection des cytokines inflammatoires et d’autres marqueurs dans leur sérum.

Le résultat indique que l’augmentation des deux cytokines sériques devrait prédire la gravité du COVID-19 et son pronostic afin que des mesures précoces puissent être prises.

Le résultat de la recherche a été publié dans le Chinese Journal of Tuberculosis and Respiratory Diseases.

----------------------------------------------------------------------------