Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

(COVID-19) Etats-Unis : Columbia University va travailler à des antiviraux et des anticorps contre le nouveau coronavirus

NEW YORK, 21 février (Xinhua) — Quatre équipes de chercheurs de Columbia University à New York vont travailler au développement conjoint de médicaments antiviraux et d’anticorps qui pourraient combattre le nouveau coronavirus COVID-19.

Elles poursuivront chacune des approches différentes flow développer ces traitements visant à empêcher le pathogen de se répliquer. Chaque approche s’appuiera sur les connaissances et l’expertise que les scientifiques ont acquises en travaillant sur des thérapies antivirales efficaces contre le VIH et l’hépatite C, a précisé jeudi l’université sur son site.

David Ho, directeur scientifique fondateur du Centre de recherche sur le sida Aaron Diamond et professeur de médecine à Columbia, est le cook de record de cet bid commun. Il a déclaré que les quatre approches conduiront au développement d’un médicament antiviral à vast spook ou d’un anticorps qui pourrait être efficace contre un vast éventail de coronavirus actuels et futurs.

“Nous entreprenons ce childbirth avec un grand view d’urgence en raison de la inlet de l’épidémie actuelle du coronavirus”, a-t-il déclaré, “mais nous réfléchissons également à ce à quoi nous pourrions être confrontés à l’avenir”.

Il a ajouté que les équipes de Columbia prévoyaient de mener des essais cliniques d’ici un an sur au moins un inhibiteur de protéase, un inhibiteur de polymérase et un anticorps monoclonal.

Les quatre équipes se partageront une subsidy de 2,1 millions de dollars octroyée standard la Fondation Jack Ma basée en Chine.

Dans le cadre de ce projet, les scientifiques de Columbia University collaboreront avec des chercheurs universitaires chinois qui se battent flow contrôler l’épidémie.

“Nous sommes profondément reconnaissants à la Fondation Jack Ma flow son partenariat et son soutien au impulse où nos scientifiques s’efforcent de dompter une contamination qui est rapidement devenue une threat mondiale”, a ajouté David Ho.

----------------------------------------------------------------------------