Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Avec HomeKit Secure Video, Apple veut agrandir le marché des caméras et des sonnettes

Parmi les nombreuses annonces de la WWDC, une d’entre elles est passée un peu sous le radar : HomeKit Secure Video. Pourtant, cette nouvelle fonction ajoutée à la plateforme domotique d’Apple a de quoi lancer ou relancer le marché atone des caméras domestiques HomeKit. Le nombre de produits compatibles se compte en effet sur les doigts d’une main.

HomeKit Secure Video répond à plusieurs problématiques liées à l’usage de ce type de caméras. À commencer par la sécurité des données : Apple se propose de prendre en charge le traitement informatisé des informations recueillies par la caméra. La détection des personnes et des objets, réalisée à grand renfort d’intelligence artificielle, s’accomplit en local sur le concentrateur HomeKit de la maison (Apple TV, iPad ou HomePod).

Le flux vidéo est ensuite dûment chiffré puis téléversé dans le nuage d’iCloud. Seul l’utilisateur et les personnes associés au même compte seront en mesure de consulter l’enregistrement. Par conséquent, on s’évitera les scandales embarrassants d’espionnage, à l’instar de celui qui a frappé les sonnettes Ring récemment (lire : Les employés de Ring ont pu espionner les sonnettes et caméras de leurs utilisateurs).

iCloud conserve un historique des enregistrements pendant dix jours glissants. Un flux qui n’est pas décompté de l’enveloppe globale de données iCloud de l’utilisateur… pour peu qu’il soit abonné au forfait 200 Go au minimum (2,99 € par mois). Apple a mis en place d’autres garde-fous : l’abonnement 200 Go donne droit à la sauvegarde d’une caméra uniquement. Pour conserver le flux de deux caméras ou plus (à concurrence de cinq), il faudra souscrire à la formule 2 To facturée 9,99 €.

Les constructeurs partenaires

Apple s’est assuré du soutien de Netatmo, Logitech, Eufy et Robin. Chez Netatmo comme chez Robin, ce sont des sonnettes vidéo qui seront les premiers produits compatibles, la Smart Video Doorbell pour le premier, la ProLine Video Doorbell pour le second.

La Smart Video Doorbell de Netatmo.

La ProLine Video Doorbell est déjà disponible dans le commerce (comptez 700 € environ) ; Robin prévoit une mise à jour logicielle pour le support de HomeKit Secure Video. Cette possibilité de mettre à jour des accessoires existants a été évoquée également par Logitech et Eufy.

Sécurité, historique des vidéos, détection des personnes… HomeKit Secure Video fait figure de chaînon manquant entre la plateforme d’Apple et les caméras connectées tierces. La fonction comprend en effet le nécessaire pour profiter immédiatement des possibilités de ces appareils en toute sécurité, sans avoir à souscrire d’abonnement auprès des constructeurs. Exception faite du stockage iCloud si l’on veut conserver des enregistrements, bien sûr… mais ce nouveau service n’est qu’une corde supplémentaire à l’arc d’iCloud, qui en contient bien d’autres.

À cet égard, il est significatif que les premiers produits compatibles soient des sonnettes : quand quelqu’un sonne à la porte, il est logique de recevoir une notification sur son iPhone pour voir qui est derrière. La fonction d’enregistrement a un peu moins d’importance, du moins on peut se contenter des dix jours offerts par Apple. Les constructeurs qui ont lancé des abonnements pour leurs caméras domestiques auront peut-être un peu de mal à intégrer HomeKit Secure Video dans ces produits spécifiques.

----------------------------------------------------------------------------

Logitech propose par exemple Circle Safe, qui permet d’archiver les enregistrements à partir de 3,99 € par mois (pour 14 jours). Nest, qui ne sera sans doute jamais compatible HomeKit, commercialise son abonnement Nest Aware à 10 €… En revanche, Netatmo qui n’a pas d’offre cloud, ne devrait avoir aucune difficulté commerciale pour mettre à jour ses caméras intérieures et extérieures.