Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

‘Assassin’s Creed 3’, il était une fois les Amériques

Dans l’immense vaisseau qui conduit le héros d’Angleterre aux colonies, les marins dansent dans les cales, jouent du couteau sur le pont ou conspirent dans les alcôves… Dès les premières minutes du jeu, les concepteurs d’Assassin’s Creed 3 affichent leurs ambitions : redonner vie à la longue fresque de l’histoire américaine. Après la Jérusalem des croisades ou la Florence de la Renaissance, Assassin’s Creed 3, disponible sur XBox 360 et PS3, puis sur PC et Wii U, place donc le joueur en Amérique, en pleine guerre d’Indépendance.

Lire : ”Revelations’, l’histoire se répète’

Le dernier épisode du titre d’infiltration verse ainsi souvent dans le grand spectacle, parfois dans la grandiloquence. Assassin’s Creed est d’abord un récit au temps long, qui court sur plusieurs générations et occupera pendant des dizaines d’heures. Les concepteurs à l’oeuvre s’attachent aussi à la reconstitution minutieuse des tableaux de bataille de l’indépendance américaine, et jouent sur les contrastes entre les villes comme Boston et New York, et les forêts de l’Est américain.

Avec de telles inspirations, Assassin’s Creed 3 cherche à atteindre les sommets de réalisation du western tragique Red Dead Redemption. Comme dans le titre de Rockstar, Ubisoft parvient, souvent efficacement, à entremêler la petite histoire et la grande. Cette fonction est en partie assurée par le binôme de protagonistes, dont les aventures servent de trame.

Lire : ”Red Dead Redemption’, le western ludique de Rockstar’

Alors que de nombreux épisodes de la série, comme Assassin’s Creed 2, misaient d’avantage sur le badinage, les personnages en scène dans cet opus, à commencer par le nouvel assassin Connor et les personnages historiques, sont beaucoup plus graves. L’histoire d’Assassin’s Creed 3 permet aussi d’esquisser des réflexions sur l’esclavagisme et la (…) Lire la suite sur lemonde.fr

----------------------------------------------------------------------------

‘Assassin’s Creed 3’, il était une fois les Amériques
‘Pokémon Noir et Blanc 2’, l’art de la suite
‘Hotline Miami’, eighties et acide
‘NBA 2K13’ tutoie les sommets
‘Dishonored’, jeu d’orfèvres
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr