Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Apple lance MacOS 12 Monterey sans Universal Control

Après quatre mois et 12 bêtas tests, Apple a lancé MacOS 12 Monterey en début de semaine, avec un navigateur Safari repensé, des modes Focus et l’application Raccourcis, ainsi qu’un tas d’autresfonctionnalités. Mais toujours pas d’Universal Control, qualifiée par certains de meilleure fonctionnalité introduite par Apple depuis longue date. En effet, parmi toutes les fonctionnalités dévoilées lors de la dernière conférence WWDC, la fonction Universal Control, qui permet d’utiliser le clavier et le trackpad du Mac pour contrôler un iPad situé à proximité est celle qui a le plus attisé la curiosité. Pas de doute qu’en présence d’un vrai public, la démonstration de Craig Federighi aurait suscité des oohs, des aahs d’étonnements et beaucoup d’applaudissements. Elle aurait même mérité un « Boom ! » à la Steve Jobs !

Malheureusement, toujours aucune trace d’Universal Control dans la version finale de l’OS. Seule nouveauté : Apple a finalement mis à jour le site Web de Monterey pour dire que la fonction Universal Control serait « disponible plus tard cet automne », mais sans préciser exactement la date. Et même les développeurs n’en ont pas encore vu non plus la moindre trace. Pourtant, pendant la keynote de la WWDC, la fonction semblait parfaitement au point, alors qu’elle n’est apparemment pas prête pour la phase bêta, alors qu’Apple livre la version publique de Monterey. Cela ne signifie pas que le constructeur ne pourra pas tenir son engagement de livraison à l’automne. Mais ce n’est pas très rassurant.

Une fonctionnalité attendue 

Il y a longtemps qu’Apple n’avait pas livré de fonction pour Mac aussi intéressante que Universal Control. Sorte d’extension des fonctions Continuité et Handoff qui connectent l’iPhone et le Mac, Universal Control modifie la relation entre le Mac et l’iPad en faisant non seulement de la tablette un deuxième écran comme Sidecar, mais un écran sur lequel l’utilisateur peut pointer, glisser, déposer, comme si les deux écrans ne faisaient plus qu’un. Par exemple, avec Universal Control, on peut faire glisser des fichiers d’un iPad Air vers le bureau de son Mac ou de son Macbook vers l’application Fichiers de l’iPad tout en utilisant le trackpad du Macbook. C’est tout à fait le genre de fonctionnalité dont on n’imaginait pas avoir besoin et qui peut s’avérer indispensable.

 

La fonction Universal Control permet d’utiliser la souris et le clavier d’un Mac pour contrôler un iPad. (Crédit : Apple)

----------------------------------------------------------------------------

Il faudra un Mac et un iPad relativement récents pour l’utiliser, mais cela pourrait changer la donne dans la relation entre iOS et MacOS. Cela fait des années que l’on attend de voir comment Apple compte s’y prendre pour fusionner ses deux systèmes, ce qui semble inévitable, et l’Accès universel pourrait être la première étape de cette fusion. Heureusement, la fonctionnalité existe toujours sur le site MacOS Monterey, c’est pourquoi nous n’avons aucune raison de croire qu’Apple va l’abandonner, comme ce fut le cas de l’AirPower. Et ce retard n’est pas suffisant pour tirer des conclusions. Car il y a déjà eu des précédents. L’an dernier, Apple a retardé sa fonction de confidentialité App Tracking Transparency dans iOS 14 à la cinquième révision, et il a fallu attendre iOS 12.1 pour voir apparaitre la fonction Group FaceTime. Pour l’instant cependant, il est difficile d’accueillir MacOS Monterey avec enthousiasme tant qu’il sera privé de sa meilleure fonctionnalité.