Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Apple iOS 15 : 5 fonctionnalités à retenir

Chaque année la conférence développeur (WWDC) d’Apple est l’occasion pour la firme de dévoiler les évolutions de ses prochains OS et en particulier d’iOS qui arrive en version 15. Prévu pour cet automne, avec un test bêta qui démarre immédiatement, l’OS mobile est plein de fonctionnalités supplémentaires et apporte un tas de changements, petits et grands. Voici les cinq fonctionnalités qui auront le plus d’impact sur les utilisateurs d’iPhone lors de la sortie d’iOS 15 cet automne.

FaceTime : des liens et des modes

iOS 15 améliore considérablement la fonction FaceTime. L’audio spatial séparera les voix pour que les discussions de groupe soient plus naturelles. On pourra aussi voir tous les participants à la même taille dans la grille d’affichage et la personne qui parle apparaîtra au premier plan. Des modes supplémentaires pour le micro permettront aux autres participants d’entendre plus clairement la personne qui parle : le mode Isolation supprime les sons d’arrière-plan pour se concentrer sur la voix, alors que le mode Wide Spectrum fait l’inverse en prenant tous les sons autour du participant. Un mode Portrait, qui floute automatiquement l’arrière-plan, fait également son apparition dans FaceTime.

Les liens FaceTime peuvent être ouverts dans un navigateur sur les appareils non-Apple ! (Crédit : Apple)

Les liens FaceTime constituent peut-être la plus grande nouveauté de l’application d’Apple. En effet, il sera possible de créer un lien pour un futur appel FaceTime et de l’envoyer à n’importe qui dans n’importe quelle application, ou de le joindre à un événement de calendrier. Et, changement radical, les utilisateurs de Windows ou d’Android pourront cliquer sur ces liens et rejoindre l’appel FaceTime sur le Web !

Focus sur le partage

Avec iOS 15, Apple met l’accent sur le partage. Pour cela, la société a rassemblé un grand nombre de fonctionnalités de partage sous le terme générique SharePlay. Ce dernier offrira plusieurs actions : écouter de la musique, regarder une vidéo ou partager son écran avec une personne lors d’un appel FaceTime. L’audio ou la vidéo sera synchronisée, et les autres participants à l’appel disposeront de commandes multimédia s’ils souhaitent mettre en pause ou passer à une autre piste, et tout le groupe pourra créer une liste de lecture collaborative. Le partage d’écran fonctionnera même entre appareils Apple.

FaceTime permettra de partager des vidéos et de la musique, le tout de manière synchronisée. (Crédit : Apple)

Cette fonctionnalité sera accessible par défaut dans Apple Music et Apple TV, mais grâce à l’API d’Apple, d’autres applications seront mises à jour pour prendre en charge SharePlay. Ce sera le cas d’apps populaires comme Disney+, HBOMax, Twitch, ESPN+, etc. Une nouvelle section « Shared with You » (« Partagé avec vous) dans les applications d’Apple rassemblera et mettra en évidence les éléments envoyés par ses correspondants via iMessage. En ouvrant l’app Photos, il sera possible de voir toutes les photos envoyées par les correspondants dans Messages. Il en va de même pour News (Actualités), Podcasts, TV et Safari. Cette solution permettra de retrouver rapidement les liens que les gens envoient sans avoir à faire défiler le fil des messages. Dans Messages, il sera possible d’épingler des éléments de façon à les voir dans la section « Shared with You » (Partagé avec vous) de chaque application.

Des notifications plus réactives et personnalisables

Il y a longtemps qu’Apple aurait dû revoir les notifications dans iOS. Enfin, iOS 15 ajoute aux notifications l’intelligence et l’organisation tant attendues. Dans la prochaine version, un résumé des notifications regroupera l’ensemble des notifications ignorées pendant la journée. Il sera également possible de définir l’heure à laquelle on souhaite les recevoir et passer facilement en revue toutes les notifications.

Il sera possible de voir facilement toutes les notifications manquées à l’heure de son choix. (Crédit : Apple)

Si l’utilisateur se met en mode « Ne pas déranger », les autres utilisateurs pourront le voir dans Messages et sauront ainsi qu’il ne répondra peut-être pas tout de suite à leur message. Néanmoins, s’ils ont vraiment un message urgent à transmettre, ils pourront passer outre. Le plus intéressant concerne les modes Focus. Par exemple, si l’utilisateur ne veut pas être dérangé pendant qu’il travaille, il pourra définir un mode dans lequel seules les applications et les personnes de son choix pourront lui envoyer des notifications. Dans chaque mode Focus, il pourra même choisir les applications qu’il souhaite voir apparaître sur l’écran d’accueil. Le terminal pourra aussi lui suggérer d’autres modes Focus en fonction de son activité, mais chacun pourra évidemment créer ses propres modes.

Du texte en live (et plus encore) partout

Une fonctionnalité appelée « Live Text » utilise l’apprentissage machine pour trouver du texte dans les images et permettra à l’utilisateur de le traiter comme du texte normal. En pointant l’application « Appareil photo » sur un texte, un indicateur apparaîtra en bas à droite sur lequel on pourra appuyer pour isoler le texte et le sélectionner. On pourra ensuite le coller dans un message, un courriel ou autre.

Live Text reconnaît le texte dans les images sur plusieurs apps et appareils. (Crédit : Apple)

La fonction de reconnaissance de texte fonctionne dans tout le système d’exploitation, et pas seulement dans l’application Appareil photo. Il sera possible de sélectionner du texte directement dans des photos existantes, de rechercher du texte dans celles-ci, et même de sélectionner du texte dans des images sur le web. Live Text les reconnaîtra comme du texte natif : par exemple, on pourra sélectionner un numéro de téléphone et l’appeler d’un simple toucher. Ou l’on pourra sélectionner une adresse et l’ouvrir dans une carte. Mais le système intelligent est capable de reconnaître autre chose que du texte : il pourra par exemple reconnaître les animaux domestiques et autres, les objets dans la nature, les livres, des repères et certains objets courants.

L’Apple Wallet s’étoffe

L’application Wallet permet déjà de faire beaucoup de choses avec des cartes de paiement, des cartes de transport et des tickets. Mais elle ne peut pas encore remplacer le portefeuille physique. Apple voudrait changer cela avec quelques mises à jour importantes. Lancé dans iOS 13.6, la fonction CarKey n’est pas encore très supporté. Dans iOS 15, la fonction supportera la technologie de réseau sans-fil Ultra Wideband (UWB) utilisée notamment dans AirDrop et les AirTags. A noter que certains constructeurs automobiles commenceront à prendre en charge CarKey à la fin de 2021. Mais Wallet va aussi commencer à supporter d’autres types de clés, comme la clé du domicile (si la serrure intelligente est prise en charge), les clés pour entrer dans l’immeuble de bureau ou les clés de son hôtel. Á condition, bien sûr, qu’elles soient prises en charge. Le groupe Hyatt a déjà annoncé que plus tard cette année il prendrait en charge les clés dans l’application Wallet dans plus de 1 000 établissements.

Aux États-Unis, certains États autoriseront le stockage de la carte d’identité dans Wallet. (Crédit : Apple)

----------------------------------------------------------------------------

Autre extension prévue de Wallet, le stockage, aux États-Unis, de la carte d’identité dans certains États. Il sera possible de scanner son permis de conduire ou sa carte d’identité nationale et de les stocker dans Wallet. Ce document d’identité virtuel pourra être utilisée à la place de la carte d’identité physique. Les données seront chiffrées et stockées dans l’élément sécurisé, de sorte que personne ne pourra jamais les collecter (même pas Apple). L’agence nationale américaine de sécurité dans les transports (Transportation Security Administration, TSA) voudrait être l’une des premières à prendre en charge cette prochaine identité numérique, ce qui permettrait d’utiliser son iPhone pour passer les contrôles de sécurité.