Digg StumbleUpon LinkedIn YouTube Flickr Facebook Twitter RSS Reset

Voitures autonomes : un système de vision bioinspiré pour mieux voir

Des chercheurs américains se sont inspirés du système de vision de la crevette-mante, qui a une perception très fine des longueurs d’onde, pour créer une caméra vidéo pour les voitures autonomes qui serait beaucoup plus efficace dans les situations de visibilité difficile.

Le système de vision des voitures autonomes, qui repose en partie sur des caméras, pourrait bien devenir beaucoup plus performant grâce à la crevette-mante. Des chercheurs de l’université de l’Illinois (États-Unis) ont créé une caméra inspirée du système de vision de ce crustacé qui, disent-ils, permettrait aux voitures de détecter les dangers, les autres voitures et les personnes trois fois plus loin que les caméras couleur utilisées sur les voitures aujourd’hui. De plus, ces caméras peuvent être produites en masse pour seulement 10 dollars pièce.

Cette caméra a deux qualités inédites : sa plage dynamique est environ 10.000 fois supérieure à celle des caméras commerciales actuelles et elle peut détecter la polarisation de la lumière. Résultat, elle « voit » mieux dans des conditions de conduite délicates comme, par exemple, la transition entre un tunnel obscur et le plein soleil ou un temps brumeux.

Améliorer la vitesse de déclenchement des airbags

Contrairement aux humains, la crevette-mante est capable de distinguer la polarisation de la lumière. Dans leur article scientifique publié par Optica, les chercheurs expliquent comment ils ont modifié la manière dont les photodiodes du capteur photo convertissent la lumière en courant électrique. Ils ont utilisé le mode de polarisation vers l’avant au lieu de la polarisation inverse habituellement employée pour l’imagerie. Le courant de sortie devient ainsi logarithmique, comme chez la crevette et non plus proportionnellement linéaire à l’apport de lumière.

----------------------------------------------------------------------------

Après des essais en laboratoire, cette caméra a été testée avec succès sur une voiture dans des conditions d’éclairage délicates. Les chercheurs travaillent actuellement avec un fabricant d’airbags pour voir si cette caméra pourrait servir à détecter les dangers et déployer l’airbag quelques millisecondes plus tôt. Un laps de temps qui pourrait sauver de nombreuses vies. Outre l’automobile, cette innovation pourrait profiter à l’exploration sous-marine ainsi qu’à la médecine pour détecter les cellules cancéreuses, qui ont une polarisation lumineuse spécifique.